Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 08:00

 

 

Il y a quelques temps, j'ai lu ce livre d'Hélène Grémillon, qui apparaissait en bonne position sur les étals des librairies, et parce que ici où là, on en parlait beaucoup.

 

Il faut dire que ce livre a obtenu 5 prix littéraires et été traduit en 18 langues.

J'ai été très touchée par ce livre, comme beaucoup.

 

Parce qu'il traite de la quête de ces origines, des secrets de famille et des non-dits, qui sont des véritables poisons.

 

Franchement, si vous ne l'avez pas lu, je vous le recommande; ça se lit bien, on a hâte de connaitre la suite, et l'on éprouve beaucoup de sentiments : de la compassion, de la colère, du dégoût, de l'empathie.

 

Le début de l'histoire :

"Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d’abord à une erreur mais les lettres continuent d’arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés.

Peu à peu, Camille comprend qu’elle n’est pas étrangère au terrible secret que cette correspondance renferme. Dans ce premier roman sur fond de Seconde Guerre mondiale, Hélène Grémillon mêle de main de maître récit historique et suspens psychologique".

 

Hélène Grémillon:

Elle est née en 1977, "Le confident" est son 1er premier roman.

Elle est également l'épouse de Julien Clerc (femmes, je vous aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiime) (que la vie est injuste).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie-Christine 09/05/2014 15:05

Julien Clerc va sur ses 70 ans.... je le lui laisse

Présentation

Recherche

Archives

Catégories