Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 08:00

Je ne sais pas où je vais, mais je sais d'où je viens.

D'une famille de paysans, installés dans le Haut Doubs, eux mêmes enfants de paysans.

Mon frère ainé perpétue la tradition familiale, comme son fils ainé maintenant.

J'ai des racines terriennes, et j'en suis fière, bien que je sois devenue citadine.

Cette tradition des gens de la terre, peut sous-entendre une certaine dureté, une abscence de sentimentalisme, et une certaine aptitude à l'abnégation.

C'est en partie vrai, mais pas tout à fait.

J'ai eu la chance de naître dans une famille où l'on nous a encouragé à faire des études, à avoir de l'ambition, et à ne pas rechigner devant la tâche.

Même si à certains moments cela pouvait être difficile, par rapport aux copains et copines qui avaient accès à certains plaisirs matériels ou à certains loisirs, aujourd'hui, avec du recul, je crois que j'ai eu de la chance.

Parce que je suis devenue ce que je suis, en partie grâce à tout ça.

Mon attirance pour les plaisirs simples de la vie, le courage qu'il me faut parfois pour affronter la dureté de la vie, l'énergie dont je dois faire preuve quelques fois, mon aptitude à prendre en considération mon prochain, et mon souci de donner satisfaction, viennent de là.

Et je sais qu'un jour, au terme de ma vie, dans cette terre, auprès des miens, je retournerai.

Dans la campagne paisible, dans le calme d'un cimetière typiquement villageois, je reposerai.

Simple retour aux sources.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Véro 12/02/2009 10:56

@ Gabrielle : merci de ta suggestion, je n'y avais pas pensé, si je veux aller à un spectacle, j'achète ma place, point barre.
Si je ne peux pas l'acheter, pour une raison ou une autre, je laisse tomber...:)
Et comme le Nouveau Théatre est à 200 mètres de chez moi, je vais aller faire un tour avant le spectacle, j'ai rien à perdre (à part 10 minutes), et surtout qque chose à y gagner..!
Quand à croire à ma bonne étoile...j'essaie, j'essaie...:))

Gabrielle 11/02/2009 18:05

Devant l'entrée à l'heure dite, il y a souvent des gens dont les compagnes/compagnons ont un empêchement et sont contents d'en faire profiter quelqu'un... Il m'est arrivée d'avoir trois places, par ex, quand nous étions que deux, ou bien que Chéri soit malade ... Il y a aussi des gens qui revendent leurs places ...
Et guetter côté entrée des artistes, pour croiser son regard, échanger un mot, faire signer un cd... Que sais-je ?
Il faut croire en sa bonne étoile, Véro ;-)

Véro 11/02/2009 13:54

@ Cécile de Brest : je comprends ta sensation..je n'ai jamais quitté ma région, mais je suppose que cela me ferait le même effet!!
@ Gabrielle : Quelle globe-trotteuse!!
Cela fait évidemment de toi qqu'un qui a des capacités d'adaptation, et puisque tu l'as vérifié géoraphiquement, je n'ai aucune que cela s'en ressent dans ta personnalité!! :)
@ Tous et toutes : j'ai un pincement au coeur, je viens d'aller au Nouveau Théatre de Besançon pour acheter ma place, pour le concert de Charlie Winston, jeudi prochain : c'est complet!!!
Et dire qu'il se produira à 200 mètres de chez moi, y a plus qu'à se rabattre sur l'achat du CD....:((

Gabrielle 11/02/2009 13:36

de CE Tout, il fallait lire ! Grumpff !
*va se servir un autre petit kawa*

Gabrielle 11/02/2009 13:07

Je suis parisienne, parce que je suis née à Paris, et parce que j'aime d'amour cette ville que je ne cesse de découvrir.
Dès mes deux ans, on est parti en Suisse où j'ai vécu les plus belles années de ma vie.
Par la suite, on a déménagé régulièrement, j'ai vécu dans des univers et des pays très différents, une expérience irremplaçable.
Ma famille est mi bretonne mi périgourdine, la vie à la campagne je connais aussi, retrouver le contact avec la nature est vital. C'est la base.
J'ignore combien de temps je vais rester à Paris, car j'ai envie de repartir, mais souhaite conserver mes amarres, ici.
J'ai besoin de recouvrer la montagne où je me sens heureuse ou la mer en pays basque... J'adore partir autant que j'aime revenir, mais retrouver Paris est toujours une fête.
Je suis également fière de se Tout qui fait ce que je suis aujourd'hui, qui fait que je me sens partout chez moi.;-)

Présentation

Recherche

Archives

Catégories