Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 08:00

 

 

Camping 2

 

 

 

Je n'ai pas résisté longtemps aux sirènes de la promotion médiatique, ni à l'envie de voir un film au cinéma, par un temps mi-figue mi-raisin, qui t'encourage plus à t'engoufrer dans une salle obscure plutôt que sur une pelouse verdoyante.

 

A ma décharge, j'avais vu Camping 1, et j'avais, à de nombreuses reprises, souris.

 

C'est tellement caricatural, cette vue de l'esprit des habitués des campings.

 

Et aussi, tellement agréable, quand, comme moi, on n'y a (quasiment) jamais mis les pieds.

 

Bien sûr, on retrouve les blagues, mimiques du premier opus, rien n'est vraiment différent.

 

Même Franck Dubosc continue d'endosser le costume du ringard, tout content d'exhiber son corps dans un slip de bain (qui lui sert aussi pour ranger son téléphone portable).

 

Claude Brasseur a pris un coup de vieux, Mylène de Mongeot pas moins.

 

Mathilde Seigner est en (belles) formes, et toujours aussi poissonnière.

 

Bref, de l'intrigue y en a pas (ou alors à la fin, et encore c'est bien nul).

 

C'est néanmoins un bon moment, qui vous permet de vous vider l'esprit d'un tas de parasites pollueurs.

 

Et malgré tous les détracteurs de films "populaires", qui pensent que c'est une énorme nullité, j'ai rejoins la populasse, et j'ai passé un bon moment de détente.

 

Et puis ce film vous donne aussi, l'envie (immense) de renfiler des tongs.

 

 

Allez, pour ceux qui n'auraient pas encore vu la bande annonce:

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Véro 10/05/2010 10:49


Stéphanie : je crois que c'est ça qui fait le succès du film : il y a ceux qui s'y retrouvent parce qu'ils sont allés souvent en vacances par ce biais, et les autres (comme moi), qui ne connaissent
pas vraiment ce mode d'hébergement, et qui gloussent à la vue de ce qui s'y passe (assez caricatural, j'avoue).
Moi aussi, maintenant je n'aimerais pas aller en vacances dans un camping, je l'ai fait une fois quand j'étais étudiante, j'en ai pas un bon souvenir!
A moins, que ce soit un peu luxueux, avec un certain confort, j'ai passé l'âge de dormir par terre, et de supporter la proximité des voisins...;-))))


STEPHANIE 10/05/2010 09:15


Et bien moi j'en ai passé des étés au camping, toujours le même pendant près de 20 ans avec mes parents. Alors autant dire que ce film me rappelle de bons souvenir: la corvée de vaisselle, la queue
au sanitaire, les batailles d'eau générales en début d'après midi, les tournois de pétanques...
Aujourd'hui je souris car ,l'âge avançant, j'ai besoin aujourd'hui de plus de confort et je ne pourrais plus partir comme çà en vacances à aprt peut être en mobil home.


Présentation

Recherche

Archives

Catégories