Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 08:00

 

 

 

 

Samedi soir, après avoir passé la soirée chez des amis, je suis rentrée, et comme d'habitude, j'allume la télé.

 

Et je tombe sur l'émission de Ruquier, la bien nommée : on n'est pas couché (c'est pas peu de le dire).

 

Je me mets des limites quand je commence à regarder cette émission, parce que sinon je suis scotchée devant la télé jusqu'à pas d'heures.

 

La limite que je m'impose, c'est l'invité politique du début d'émission (des fois je lui coupe le sifflet avant la fin parce que ça m'agace).

 

Et samedi soir, c'était Edouard Martin, l'invité "politique".

 

Qui ne connait pas Edouard Martin, le leader CFDT de Florange, qui passe souvent dans les journaux?

 

Je l'avais déjà entendu ici ou là, et il m'avait déjà bien plu (surtout avec les larmes aux yeux, quand il interpellait les politiques sur le sort de Florange, devant le géant Mittal) (qui n'est pas vert).

 

Samedi soir, il était vêtu d'un costume et d'une jolie chemise rose (c'est peut être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup) (j'adore quand les mecs portent des costards).

 

Au delà de l'apparence flatteuse, Edouard Martin était là pour la sortie d'un livre, qu'il a écrit et qui relate sa vie et son parcours d'ouvrier-syndicaliste.

 

Il était très convaincant, captivant et beau parleur (dans le bon sens du terme).

 

Pourtant j'avais un a priori vis à vis des syndicalistes; dans mon travail, j'en cotoie souvent (je travaille pour une oganisation patronale), et je peux vous dire qu'il y a souvent maille à partir.

 

Parce qu'ils font souvent (pas tous) preuve de préjugés contre le patronat, qui est le mal incarné, de l'exploitation et de la subordination.

 

Alors j'essaie de leur expliquer que sans entreprise, il n'y aurait pas d'économie, donc pas d'emploi, etc...

 

Certes, je sais bien que tous les patrons ne sont pas exemplaires, et qu'il est justifié que les salariés soient défendus, mais il y a des limites.

 

Edouard Martin, avec la situation qu'il vit à Florange, pourrait fustiger contre Mittal (il le fait, mais avec beaucoup d'élégance).

 

En fait, il donne envie de lui apporter son soutien, et au final de lire son livre.

 

 

Parce qu'il est très humain, sensible, et à l'écoute des autres; il a abandonné l’engagement frontal pour défendre la sidérurgie lorraine par d'autres moyens plus subtils.

 

Il n'a pas nié qu'il pensait se lancer dans la politique.

 

Bref, il avait tout pour me plaire, sauf quand il avoué qu'il pensait à la politique; parce que même si l'idée est très louable, il périlleux de s'en sortir dans le bal des vampires que l'on connait.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sophiefromthetrain 12/04/2013 17:14

Merci Véro, des bisous :)

Véro 09/04/2013 18:24

Sophie : vas-y ma belle, dis ce que tu as sur le cœur...y a pas de soucis ici!
Je te rejoins sur beaucoup de points; en plus par expérience, je peux te dire que certains délégués syndicaux sont complètement déconnectés de la vie RÉELLE d'une entreprise (j'en ai rencontré un,
qui est salarié de la poste, et qui n'a pas touché une lettre depuis...23 ans).
Comment veux-tu qu'ils soient objectifs et en pleine conscience avec la réalité?
J'ai aussi le sentiment que l'ambiance générale est très anti-entreprises, puisque de toutes façons, c'est de l'exploitation!

Hier, je lisais des propos de Gérard Filoche (tu sais l'ancien inspecteur du travail, PS, qui avait quasiment fondu en larmes à propos de l'affaire Cahuzac). Il disait qu'en fait un employeur
achète votre travail pour créer de la valeur et faire des profits....comment veux-tu qu'on s'en sorte avec des propos (raccourcis)comme ça!
Des fois, cela me fout la nausée....;-(

Des bises orageuses (il fait un super orage en ce moment, alors qu'il fait moins de 10°C, c'est à n'y rien comprendre) (comme pour beaucoup de choses d'ailleurs)...

sophiefromthetrain 09/04/2013 13:12

Je me sens moins seule à lire ton post sauf qu'à la différence de toi, j'ai toujours cet a priori sur les syndicats et j'avoue, (même si ok il ne faut jamais généraliser), je ne vois pas ce qui
pourrait me faire changer d'avis.

J'en ai assez des discours anti patronat tenus par de pseudos rebelles qui n'ont aucune idée de ce que diriger une entreprise signifie et en seraient bien incapables,

j'en ai assez d'apprendre que ces personnes qui crachent sur les patrons pourris sont les premiers à recevoir des enveloppes (qui a dit défense des intérêts communs ????),

j'en ai assez de l'abus fait du pouvoir attribué à ces "représentants" qui servent uniquement les grosses entreprises (en étant contre leurs systèmes cherchez l'erreur) et n'ont aucun regard vers
les plus nombreuses en France c'est à dire les TPE et notamment les artisans.

Alors certes, on a besoin de bonnes volontés, de motivés, d'énervés même pour faire bouger et avancer, mais faire avancer pour TOUS et non pour une entreprise parmi les autres. Combien de mini
Florange en France qui n'ont pas les moyens de crier au secours mais qui réunies représentent beaucoup plus d'emplois menacés et/ou déjà perdus ?
Ooooops, oui, sujet sensible... ;)

Vero 08/04/2013 22:29

Martine : justement s'il entre dans le milieu de la politique, cela risque d'être compliqué...il faudra qu'il utilise la langue de bois, ce qui n'est pas sa marque de fabrique; il faudra également
qu'il suive les lignes d'un parti politique, et fermer sa boîte sur des sujets qu'il ne pourra contredire (parce que faire de la politique c'est aussi pour être elu)
Comme tu le dis, à suivre!
Et il est sacrément bel homme! ;-)))

Martine Réunion 08/04/2013 19:25

Je l'aime beaucoup.....Il est charismatique, a une vraie "gueule" et pas seulement physique (il pourrait faire du cinéma...), mène son combat avec dignité et élégance. Il est pour beaucoup dans
l'intérêt porté par les médias au sort d'Arcelor Mittal.....
Qu'il pense se lancer dans la politique ne m'étonne pas....mais ne risque t'il pas de se "perdre" ??? A suivre.....

Bises de la Réunion.

Présentation

Recherche

Archives

Catégories