Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 08:00

 

 

Cette fois, je suis mitigée à propos du livre que je viens de finir.

 

 

Encore une histoire suicide, alors que rien ne présageait un tel thème.

 

J'aime bien Régis Jauffret, alors je me suis jetée sur ce livre sans crier gare (en même temps, si j'avais crié, toute la librairie se serait retournée, sauf si j'étais bien sûr, au milieu d'une gare).

 

 

C'est la dernière couverture qui m'avait interpellé :

 

Je vous l'accorde, la vie est un interminable dimanche.

Où l'on s'ennuie, où l'on écorche les genoux aux rochers, où l'on se chamaille pour une pelle, une bouée, pour un seau, où l'on s'entre-tue, où l'on s'amuse à s'embrasser, où l'on construit des châteaux de sable en tournant le dos à la marée.

Mais j'imagine qu'à la fin de la journée, en fermant les yeux, on doit se dire : que c'est un merveilleux souvenir.

 

 

La première phrase
Chère Charlotte,

vous êtes morte sur un coup de tête d'une longue maladie.

Le suicide a déferlé sur vous comme une marée noire, et vous vous êtes pendue.

 

Tout au long du livre, on assiste à un dialogue entre Charlotte, et son amoureux.

Qu'elle invective et rabaisse, afin d'en tirer le meilleur de lui même (il est écrivain); comme si sa mort à elle ne devait pas rester sans une prise de hauteur de sa part à lui.

 

 

 

 

.

 

J'ai pas aimé, j'ai pas détesté.

 

Et pis il est temps que j'arrête avec les histoires de suicides, ça fait pas rigoler (comme si je lisais pour rire, tiens).

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cécile de Brest 19/01/2011 12:09


Oui oui, il est chez Folio.


Véro 19/01/2011 10:11


Stéphanie : j'ai passé à autre chose depuis (moins plombant); je vous en parle vite.

Cécile : ça me tente bien ce livre de Truman Capote...il est sorti en collection de poche?


Cécile de Brest 19/01/2011 09:12


En fait, tout dépend de mon état d'esprit... Quand je suis dans une période de forme, que je vois la vie en rose, je peux tout à fait lire ce type de bouquins. Mais quand ça va moins bien, hors de
question de me miner davantage le moral ! (pareil avec le cinéma d'ailleurs).

Dernièrement, j'ai lu De sang-froid, de Truman Capote, l'histoire vraie, racontée par le romancier mais dans un style journalistique, de l'assassinat d'une famille par 2 voyous, au Kansas, dans les
années 50. J'ai beaucoup aimé.

Là, je viens de passer une commande de bouquins parmi lesquels il y a un King, un Steinbeck et aussi un Lisa Lutz.
Elle, je viens de la découvrir, c'est assez tordant comme bouquin, l'histoire d'une famille complètement déjantée, dont les membres sont détectives privés. Je recommande fortement en cas de coup de
mou !


STEPHANIE 19/01/2011 08:34


Ben oui dis donc c'est pas très distrayant comme sujet....
Moi j'avoue que le suicide est un sujet boulversant même si j'avoue que parfois je trouve çà très égoiste comme geste.
Je peux comprendre qu'on soit à bout, qu'on ne puisse lutter contre des vieux démons, qu'on ait plus la force MAIS la peine que procure un tel geste sur l'entourage qui reste dans
l'incompréhension, la tristesse, la culpabilité me touche encore plus je crois.


Présentation

Recherche

Archives

Catégories