Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 08:00

 

 

 

Me revoilà, après quelques semaines de pause.

 

Mes vacances ont été bien occupées, une coupure professionnelle a été la bienvenue.

 

Cependant, si je fais le bilan, je ne peux pas dire que je me suis véritablement reposée, étant pour le moins, durant cette période, (pré)occupée par les soucis de santé de mes aieuls.

 

Ce qui m'a manqué, c'est d'avoir mon propre rythme, et ne pas me plier à celui des personnes avec qui je me trouvais.

 

Néanmoins, j'ai lu quelques livres, cherchant ainsi un peu d'évasion pour mon esprit.

 

Et j'ai bien aimé ça:

 

 

 

Acheté à une foire aux livres, je me suis laissée guider, tout au long, par le cheminent de la narratrice, Kate.

 

Dans un hameau de fermiers du nord de l'Ontario, quatre enfants luttent pour rester ensemble après le décès accidentel de leurs parents.

Illuminé par de subtiles notes d'humour et de tendresse, ce magnifique roman littéraire retrace l'histoire dramatique d'une famille unie lentement consumée par l'incompréhension et le ressentiment.

Récit dramatique illuminé par de subtiles notes d'humour et de tendresse, Le Choix des Morrison interroge l'incidence du poids des origines sur le destin individuel. Un formidable hymne à l'amour et au courage.

 

Crow Lake, au nord de l'Ontario, une terre magnifique et rude ou vit une petite communauté de fermiers régie par une austérité toute presbytérienne qui n'a d'égale que la solidarité s'exerçant en cas de coup dur.

 


Après le décès accidentel de leurs parents, Kate Morrison, sept ans, ses grands frères, Luke et Matt, et sa petite soeur Bo voient leur destin basculer.

Si Luke, l'aîné rebelle, renonce à ses études pour s'occuper tant bien que mal de ses cadets, c'est Matt que la fillette idolâtre comme un héros.

Matt, porteur de tous les espoirs d'une famille destinée à s'élever par l'instruction, mais avant tout un adolescent fragilisé par la tragédie.
Une fois adulte, Kate, professeur de biologie à l'université de Toronto, appréhende son retour à Crow Lake et ses retrouvailles avec Matt.

Devenue une étrangère parmi les siens, elle devra affronter les conséquences des choix douloureux faits vingt ans plus tôt...

 

Cela a fait résonnance chez moi, tant les premières années de sa vie, expliquent en grande partie sa vie d'adulte.

 

 Mary Lawson:

   

Bonne reprise pour ceux qui ont fini leurs vacances, sans oublier ceux et celles qui bullent encore au soleil!(bande de veinards!)

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Stéphanie 17/08/2011 11:54


Stéphanie :Capri, c'est finiiiiiiiiiii! (comme les vacances).
Et on s'appelle, bien sûr!!
On a des fiches à mettre à jour, je te le dis.


STEPHANIE 17/08/2011 11:24


Et oui les vacances sont finies......... bon courage pour la reprise Véro et on s'appelle!!!!!!!


Présentation

Recherche

Archives

Catégories