Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 08:00

 

 

L'autre soir, en regardant la télé, j'ai appris un nouveau mot (je ne regarde pas Secret Story, ceci explique cela).

 

Et j'étais bien contente, déjà d'apprendre un nouveau mot, et ensuite ce mot est tellement "tendance" que je vais pouvoir le balancer et faire ma craneuse à longueur de journée (héhé).

 

Le mot : nomophobie

 

Définition : la peur excessive d'être séparé de son portable.

 

Il est vrai que de plus en plus d'usagers de smartphones ont leur appareil vissés à la main, en train de pianoter même pendant les repas (ça m'énerve).

 

Moi aussi j'aime bien mon téléphone; tellement pratique pour se sentir connecté (et relié) au monde, guetter des infos, etc...

 

Pour autant, je ne crois pas être atteinte de nomophobie (j'ai la phobie des chats, ça me suffit).

 

Et vous, la nomophobie vous guette t-elle?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Véro 20/09/2012 23:27

Sophie : totallement d'acord avec toua. ;-))

sophiefromthetrain 18/09/2012 17:26

Non, pas encore nomophobe et tout à fait d'accord avec Stéphanie. Plus besoin d'entretenir ses neurones, comme c'est facile ! Si seulement la majorité des nomophobes utilisait aussi internet pour
ne plus (ou moins) faire de fautes...

Véro 18/09/2012 12:04

Stéphanie : je suis complètement d'accord avec toi.
Néanmoins, je me suis vue lors d'un repas entre amis, alors que l'on se demandait quel âge avait Mireille Mathieu, de sortir mon téléphone pour chercher sur Google...
Information capitale, on est bien d'accord!
D'ailleurs, je ne sais même plus quel âge elle a....et cela ne me manque pas! ;-))

stephanie 18/09/2012 11:48

Moi, non, je ne pense pas être atteinte de nomophobie.

Déjà je n'ai pas pris l'option "internet" sur mon smartphone ( par choix personnel).
Du coup je ne suis pas pas à l'affût partout et tout le temps de la moindre info qui traîne.

DE plus je trouve que la dérive de ce genre d'appareil(où l'info est accessible, facile) est que du coup:
* on ne réfléchit plus
*on essaye plude de faire fonctionner sa mémoire
* on ne retient plus ( car on sait que l'on retrouvera facilement l'info)

C'est d'autant plus rageant que lors d'une conversation, d'un repas, la palme reviendra à celui qui aura le plus vite dégainer son smartphone et pas au plus "cultivé" d'entre nous.

BREF çà m'enerve..............

Présentation

Recherche

Archives

Catégories