Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 08:00

 

Depuis quelques week ends, je m'essaie aux joies du jardinage.

 

Plus par nécessié que par réelle envie, qu'on s'entende bien.

 

Mes parents vivent à la campagne, autour de leur maison, divers jardins : de fleurs et un immmmmmmmmense potager!

 

 

Comme ma maman a besoin d'aide depuis son retour d'hospitalisation, je prends le relais, quand il s'agit de retourner la terre (putain, qu'elle est basse!).

 

J'avais vu ma grand mère maternelle, passer des heures dans son jardin, quand j'étais petite.

 

Elle savait cultiver son jardin (même si Voltaire n'était pas sa lecture favorite, elle préferait Point du Jour, Images du Monde, ou le Pélerin Magazine).

 

Elle y passait des heures, et recueillait d'inombrables compliments, tant la variété de ses fleurs formait un tapis aux couleurs chatoyantes et odorantes.

 

 

 

Elle était comme une deuxième maman pour moi.

 

Mais l'aider dans ses travaux de jardinage n'était pas une vocation, loin de là.

 

Maintenant, que j'ai remis mes mains dans la terre, je vois les choses un peu autrement (à part pour les courbatures dans les jambes et les épaules).

 

La terre que l'on retourne a une odeur particulière, qui me rappelle celles de mon enfance.

 

Les pivoines sont sublimes et leurs parfums me chatouillent les narines.

 

Et comme ma grand mère, quand je jardine (je sue), j'écoute la radio.

 

Rien de tel que suivre une émission en enlevant les mauvaises herbes.

 

Et quelle satisfaction, quand on enlève son accoutrement d'épouvantail à moineaux (je m'accorde néanmoins quelques pauses syndicales durant mon labeur).

 

 

Et de semaine en semaine, le jardin évolue, les légumes pointent le bout de leurs nez et les fraises rougissent.

 

Quand on sait qu'on y est pour quelque chose (avec la pluie et le soleil), cela procure une belle satisfaction.

 

Et pis, rien de tel que d'avoir les mains dans la terre pour se vider la tête, et d'arracher les mauvaises herbes de cette terre pour enlever celles de son âme.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Véro 15/07/2011 12:14


Martine : merci pour ton passage ici...
Coté décompression, j'y veille...je me connais, tant qu'il faut tenir, je sais faire; après, quand l'orage est passé, mon organisme se rappelle à moi, et là, c'est pas la même! ;-)


Martine 15/07/2011 02:20


Véro... par où commencer...
Je reviens sur ton blog après un long moment d'absence et prends tout en vrac. Je savais pour ta maman mais découvre pour ton papa et ton frère.
Un ami disait, quand une série de coups durs s'acharnait sur lui: "C'est encore un coup du "voisin du dessous"..." Je pense à toi juste là maintenant, pour que tu ne subisses pas trop les affres de
la "décompression".

J'écris sur ton billet concernant le jardinage... évidemment, puisque j'en ai fait mon métier suite à ma reconversion. alors je ne regrette pas mais je dois déjà songer à un après, car comme tu
l'as expérimenté: physiquement c'est rude et je ne suis plus si jeune. si, si!
Mais ponctuellement il parait que le jardinage contribue à maintenir en forme physiquement et moralement. Voir la vie évoluer, la nature construire, ça contribue à positiver. Et je crois qu'en ce
moment pour toi... y'a du taff à ce niveau là!

Et pour finir à propos de ton billet coté poils.
J'ai investis, il y a presque 20 ans dans un épilateur électrique. Autant dire que je ne regrette pas mon investissement mais pour rien au monde je passerais par la case esthéticienne, déjà que je
peste quand je dois prendre rdv chez le coiffeur, devoir caler ça sur mon agenda! Ha non! vive la liberté!
bisous à toi cousine.


Véro 16/06/2011 14:08


Sophie : merci!
Pour les recettes, vu que les légumes semés ou plantés sont d'un classicisme à toute épreuve (courgettes, carottes, haricots, salades, pommes de terre, choux...)dans le jardin de mes parents, je me
vois mal vous donner des recettes!!
Vous savez cuisiner ces basiques, j'en suis certaine! ;-))


sophiefromthetrain 16/06/2011 11:19


j'admire les jardiniers, surtout ceux "du dimanche", c'est tellement de travail ! alors chapeau bas Miss Véro, à quand les recettes de ton potager ? ;))


Véro 15/06/2011 22:07


Stéphanie : merci pour le compliment!
Figure que j'y ai pensé aux photos (en cherchant des photos sur le net pour illustrer ce billet), y compris une photo de moi en épouvantail à moineaux, on ne me voit jamais comme ça dans la vraie
vie!
J'ai pensé à un truc concernant tes petits pots (dans le grands) : à mon avis, faudra pas les laisser trop longtemps dans leurs pots plaistique d'origine, leurs racines ont besoin d'espace!
Si tu veux un coup de main, pas de soucis! (je sais faire). ;-))


Présentation

Recherche

Archives

Catégories