Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 08:00

 

Et c'est tant mieux pour eux.

 

Encore une petite découverte littéraire, légère mais pas tant que ça finalement.

 

J'ai lu ce livre sans rechigner, déjà attirée par la couverture qui m'a fait sourire (mon oeil se dirige en premier lieu vers des couvertures attractives par leurs couleurs et les photos) (c'est peut être ridicule mais c'est comme ça).

 

 

 

 

Tout juste relookée, Julia, à la veille de ses quarante ans, éprouve le besoin d'échapper à sa vie de femme mariée, de mère, de caissièere et saute dans le premier train pour Toulouse.

Elle y croise d'étranges passagers : Colette, la vieille dame amoureuse de deux hommes; Germinal, le contrôleur anarchiste; Jean Pierre, l'éternel dragueur; une formation de choristes rock'n roll...

Et Vincent, spécialiste des bestiaires médievaux.

"Les poissons ne connaissent pas l'adultère", écrit l'un des auteurs qu'étudie Vincent.

Mais les héros de ce magnifique Paris-Toulouse ne sont que des humains...

Dans ce voyage de toutes les fantaisies, Julia va tenter de renouer avec une vie plus juste, plus légère, plus libre.

 

 

 

Carl Aderhold est né en 1963 à Decazeville, dans l’Aveyron.

Fils de comédien, il a suivi des études d’histoire et a plus particulièrement étudié la littérature du XVIIIe siècle.

Directeur éditorial chez Larousse, il est l’auteur de Mort aux cons, son premier roman.

Carl Aderhold vit aujourd’hui à Paris.

 

J'ai bien aimé ce livre, parce que par moments, j'ai envie de faire comme Julia : monter dans un train, tout quitter, et rêver.

Et j'ai bien envie de lire Mort aux cons, parce que rien que le titre, ça me parle.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Véro 19/09/2011 09:16


Flo : bien contente de te retrouver ici!!
Comme tu le dis, j'aime bien les romans avec des histoires de personnes dedans....je viens d'en finir un autre, je vous en parle très vite. ;-))


florence 19/09/2011 00:46


Bonjour Véro. je fais ma rentrée "blogueste" en même temps que celle littéraire ! Deux mois d'absence dus aux vacances et à beaucoup de travail. Mais cela m'a manqué de ne pas venir te lire et
commenter... Et aujourd'hui, je tombe sur ton livre dont le titre m'avait aussi interpellé. Tu m'as donné envie de le lire. J'ai essayé de lire "la couleur des sentiments", mais je n'ai pas réussi
à rentrer dedans. Je crois que je préfère ce style de roman comme toi.


Cécile de Brest 17/09/2011 11:47


Mais c'est un plaisir ! Bon week-end !


Véro 16/09/2011 11:50


Cécile : ah d'accord! Merci de donner ton avis ma cocotte.
Conseil avisé toujours bon à prendre!! ;-)


Cécile de Brest 16/09/2011 11:16


J'ai lu Mort aux cons. Le début m'avait beaucoup plu (et l'idée de départ aussi, faut bien le dire). Mais la fin m'a déçue. L'auteur est parti dans une sorte de surenchère qui ne m'a pas
convaincue.


Présentation

Recherche

Archives

Catégories