Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 08:00

 

 

Encore un coup de coeur musical, à plusieurs niveaux d'ailleurs :

 

 

 

 
 
 
Déjà, Catherine Ringer qui revient avec un album après le décès de son amoureux Fred Chichin, je trouve ça chouette.

 

Ensuite, j'aime beaucoup ce titre (comme on dit, ça me parle).

 

Et puis, les Rita Mitsouko, ce groupe a baigné mon adolescence.

 

Voilà, quand j'entends cette chanson dans ma voiture, je la fredonne et ça m'émeut.

 

Elle a vieilli Catherine (et a aboli ses coiffures improbables) (et peut en dire autant de moi d'ailleurs, pas pour la coiffure, mais pour le temps qui laisse ses marques).

 

Keep the face, Catherine.

 

 

PS : pardon pour la video, j'ai pas trouvé mieux (et pis y a pas de pardon, parce qu'y a pas de faute finalement).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Véro 16/05/2011 17:53


Carson : de rien. ;-)


Carson 16/05/2011 15:50


Beaucoup d'émotion...C'est une femme qui a perdu son amoureux.Merci Véro.


Véro 13/05/2011 17:51


Les filles : suis plutôt d'accord avec Sophie sur ce coup là.
La période des Rita Mitsouko était un peu plus "festive", en tout cas au niveau du rythme déjà.
Là, cette nouvelle formule (sans Fred Chichin ceci explique cela), est un peu plus profonde; les évenements de la vie et l'âge y sont pour beaucoup.
Et je ressens aussi pas mal de chagrin chez Catherine.


sophiefromthetrain 13/05/2011 14:33


Ce qu'elle m'émeut...

Pas d'ac avec toi Stéphanie. Je suis bouleversée par le chagrin de cette femme car je le sens caché derrière chaque titre du nouvel album et je pense que (comme pour de nombreux titres des Rita) il
ne faut pas s'arreter littéralement à la boite de haricots verts mais laisser ses oreilles et son coeur écouter un peu plus loin ;)


STEPHANIE 13/05/2011 12:15


Autant j'ai aimé l'époque RITA MITSOUKO autant là, non, çà ne le fait pas!!
Désolée....pis les haricots verts et le gigot non non non
Ouvrons le débat: pas de pardon quand il n'y pas de faute certes... mais comment déterminer s'il y a faute.
Nous avons tous, selon notre caractère, notre éducation, notre culture des dégrés de tolérance, d'acceptation qui font que des actes seront fautifs pour certains et ne le seront pas pour d'autres
ALORS use fait on?


Présentation

Recherche

Archives

Catégories