Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 08:00

 

 

Cet été, je suis allée faire un tour à la "Ressourcerie", installée dans un village du Haut Doubs.

 

C'est en fait un lieu où les personnes donnent des objets, des vêtements, qui sont ensuite remis en état par des personnes en insertion.

 

On se serait cru en fait dans un magasin de la Foire Fouille, sauf que c'était beaucoup moins neuf, et surtout cela débordait de vieux trucs dignes des vide-greniers (faut se méfier avec ça, on y va comme ça, et on ramène des merdouilles identiques à celles dont on voulait se séparer chez soi).

 

J'ai voulu faire une bonne action néanmoins (j'ai bon coeur), mais acheter un fer à repasser ou des verres Coca cola d'occasion, c'était quand même too much.

 

Je me suis rabattue sur deux livres de poche (cela ne me gêne pas les livres d'occasion, au contraire, j'aime l'idée que quelqu'un les a feuilletés avant moi, et qu'il (ou elle) (ne soyons pas sectaire) s'est laissé transporter par la prose de l'auteur.

 

Toujours la même méthode : titre accrocheur, et ensuite je retourne le livre et lis la jaquette.

 

J'ai évité une collection complète de Guy des Cars ou plusieurs exemplaires de "J'élève mon enfant" de Laurence Pernoud, tellement tendance dans les ventes d'occasion (c'est à croire que les parents se débarassent de cet ouvrage aussitôt atteinte la propreté de leurs descendances).

 

Voilà un des deux livres que j'ai acheté (à 0,50€ pièce, jugez ma bonté):

 

L'histoire:

Par une chaude journée de juin, trois femmes débarquent à Nantucket, avec leurs enfants et leurs problèmes émotionnels. Vicki tente de composer avec sa maladie.
Sa soeur Brenda a dû quitter son poste à l'université à cause d'une liaison avec un étudiant. Leur amie Mélanie, enceinte, a appris que son mari la trompe.
Elles rencontrent Josh Flynn, un natif de l'île qui devient leur baby-sitter... Très vite, les trois femmes ne peuvent imaginer leur vie sans lui, et lui aussi a besoin d'elles...
En mêlant le pouvoir de l'amour bouleversant et les liens puissants de la famille et des racines, Elin Hilderbrand écrit un roman drôle, doux, et mémorable comme une belle journée d'été.

 

J'ai bien aimé ce livre, idéal à lire pendant l'été, et je suis arrivée au bout il y a peu (quand même plus de 600 pages pour un livre de poche).

On y retrouve les difficultés de la maladie, les relations entre soeurs, et l'arrivée du baby sitter qui sera beaucoup moins anodine qu'il n'y parait.

 

L'auteur:

 

 

 

Elin Hilderbrand vit à Nantucket avec son mari et ses trois enfants.

Elle a grandi a Collegeville, en Pennsylvanie, et a beaucoup voyagé avant de s’installer à Nantucket – toile de fond de ses cinq derniers romans.

Diplômée de l’université John Hopkins, elle possède aussi un diplôme de fiction littéraire de l’université de l’Iowa.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vero 30/11/2012 23:43

Carson : coucou ma copine du Sud!
J'ai bien aimé ce livre et ses histoires de filles!
Des bises bisontines.

Gigi 29/11/2012 18:35

Je partage ton avis, je l' ai lu en septembre, nostalgie de l' été finissant...Une bonne impression de détente pas guimauve du tout, de plus, j' ai eu la chance d' aller à Nantucket dans une autre
vie, double façon d' apprécier.

Véro 02/10/2012 16:38

Flo : moi aussi j'aime quand on laisse un commentaire sur mon blog à propos d'un livre dont je parle!
Après avoir lu ton commentaire, j'ai recherché le fameux 2e livre, acheté pour 0,50€...eh ben en fait j'en avais acheté 3!(je m'étais lâchée pour 1,50€, à moi la banqueroute)...
Des bises et des pieds nus.

florence 01/10/2012 23:58

J'aime quand tu nous fais partager tes lectures. Et ce livre a l'air super bien à lire malgré les 600 pages !(dommage que l'on n'habite pas à côté je te l'aurai emprunté...) Comme quoi parfois on
tombe sur de bons livres qui n'auront coûté que 0,50 Euros. N'oublie pas de nous parler du 2ème livre !

Présentation

Recherche

Archives

Catégories