Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 08:00

 

 

Le mois dernier, je me suis rendue à une foire aux livres (SOS Amitié en organise deux par an à Besançon).

 

Je m'amuse à fureter autour des tables disposant des livres de poche (prix variant entre 0,20€ et 1€).

 

Et quelques fois, je m'interroge sur le fait que j'ai déjà chez moi le livre que je tiens dans ma main.

 

Bref.

 

J'ai été raisonnable, en achetant 5-6 livres...

 

Parmi eux, figurait ; Pour amuser les coccinelles.

 

 

L'histoire est simple : une famille parisienne qui possède une résidence secondaire en province, où elle passe tous ses week ends, décide de franchir le pas en allant s'installer dans cette résidence.

Au début tout parait idyllique, mais au fil de l'année qui s'écoule les ennuis matériels et par conséquent une certaine lassitude de la vie à la campagne, encouragent cette famille à revoir sa décision.

 

C'est un livre bien gentil, sympathique, et pas du tout prise de tête (ça me va bien en ce moment).

 

Et puis cela m'a conforté dans ma propre décision, à savoir de vivre en ville, après avoir longtemps vécu à la campagne.

 

Je ne referais pas le chemin inverse (après, il ne faut jamais dire jamais, et blablabla).

 

Maurice Denuzière:

 

Maurice Denuzière est né le 29 août 1926 à Saint Etienne.

Après des études dans le journalisme et un début de carrière dans l'aéronautique navale, il se lance dans le journalisme.

En 1951, il devient chroniqueur pour France-Soir et le journal Le Monde.

Passionné par l’écriture, il est l’auteur de plusieurs best sellers.

Maintenant devenu un auteur assez célèbre, il est surtout connu pour sa suite romanesque intitulée Louisiane, en 6 volumes (1977-1987).

Il est nommé commandeur dans l'Ordre des Arts et des Lettres en janvier 2010.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Véro 19/11/2012 14:22

Stéphanie : voilà...c'est ça : la campagne c'est bien l'été! ;-)) (sinon c'est le bourdon assuré).

stephanie 19/11/2012 09:27

Moi non plus la campagne n'est pas faite pour moi!
Je suis à la limite de la dépression quand je n'ai pas ne serait ce qu'une boulangerie ou une petite boutique à proximité!
J'apprécie un dimanche à la campagne, un pique nique au bord de l'eau mais il ne faut pas que çà dure trop longtemps hein.....

Présentation

Recherche

Archives

Catégories