Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 08:00

 

 

 

La semaine dernière je suis allée au ciné avec une copine.

 

Au départ le choix du film me posait un peu question, puisque il était question des relations fils-père, avec un père vieillissant et souffrant.

 

Autant vous dire que j'y suis allée à reculons, parce que je vis pile poil cette situation, avec mes deux parents.

 

Et pis les acteurs, la bande annonce ont eu raison de ma "petite" résistance.

 

Alors j'ai vu ça :

 

Que dire de ce film?

 

- que l'histoire est belle, même si elle vous raconte des choses pas évidentes, à savoir la déchéance humaine par rapport à la vieillesse,

 

- que les acteurs sont à la hauteur de l'enjeu, avec une mention spéciale pour Julie Ferrier, que j'avais vu jusque là dans des rôles de fofolle, et que là, c'est tout autre chose, à la fois lunaire et tellement réaliste,

 

- que finalement, le message de ce film est à la fois léger et profond (oui, on rigole souvent).

 

J'ai beaucoup aimé ce film, tellement il a raisonné en moi, et que cela a permis de confirmer ce que je fais au quotidien, à savoir m'occuper de mes parents.

 

Et que je fais bien ainsi; d'une part parce que j'ai envie qu'ils aient une fin de vie douce et digne, et que d'autre part, je veux inscrire dans mon coeur, des petits moments partagés avec eux, en valeurs d'éternité.

 

Parce que je sais qu'ils ne sont pas éternels, et que ces valeurs que j'aurai inscrites au plus profond de moi, demeureront et permettront, le moment venu, d'alléger ma peine.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Martine Réunion 23/05/2013 11:38

Ils sont si précieux ces "petits moments" dont tu parles. C'est difficile de se trouver confronté à son propre vieillissement et du coup, à celui de ses parents. Tu agis avec ton cœur et ta sensibilité, même auprès de ce père pas forcément facile à vivre. Le mien est un peu pareil et lorsque nous venons à Besançon, je ne suis pas toujours à l'aise avec son comportement. Pour l'instant, tous deux sont complètement autonomes et très entourés. Je culpabilise parfois d'être loin et de ne les voir que deux fois par an. Mais je sais que s'ils avaient besoin de moi, je répondrais présente sans hésiter.
Pas mal de films en ce moment traitent de ces sujets. La vieillesse, les relations enfants (eux-mêmes vieillissants) parents.....Ou alors j'ai cette impression tout simplement parce que ces sujets nous concernent maintenant.
Un billet tout en sensibilité et en pudeur Véro......Tes parents ont de la chance de t'avoir auprès d'eux.
Bises et à bientôt.

Véro 26/05/2013 22:55

T'es mignonne.
Aujourd'hui c'était la fête des mères, et j'ai passé la journée près de mes parents.
Pour fêter ça, j'avais décidé que je préparerais le repas, et que je l'emmenerais chez eux...histoire que ma maman se la coule un peu plus douce.
J'ai tenté une recette qu'ils aiment bien et que je n'avais jamais fait...(croute forestière avec des morilles, entre autres).
J'ai un peu stressé, mais c'était une totale réussite!!
Ma maman avait écrit sur sa recette (je l'ai fait pour Noël 2003, elle était bien bonne); alors moi, sur la photocopie de sa recette, j'écrirai : je l'ai fait pour la Fête des Mères 2013 et elle était bien bonne...)
Journée sous la grisaille et la froidure (il faisait 6°C), mais pleine d'affection!

florence 15/05/2013 23:55

Coucou véro, cela fait un moment que je n'ai pas posté. Avec tous ces jours fériés et ces ponts, je ne suis pas allée beaucoup sur mon ordinateur. Pour ce qui est des sorties de film, je ne suis pas au courant. Mais il en est certain qui ne sont pas faciles à voir et qui sont plein d'émotions (comme le thème de Amour avec jean-louis Trintignant.) Si tu as la chance d'avoir encore tes parents et que vous vous entendez bien, alors profite d'eux le plus possible. Des gros bisous mignonne.

Véro 16/05/2013 18:21

Sophie : alors tu vois ce qui est gênant les années avançant, c'est cette idée de partage.
Parce qu'il ne faut pas se faire d'illusion, les personnes qui vieillissent se tournent un peu plus sur elles même; l'energie vitale diminue, les maux sont plus présents, et quand on est plus dans la vie active qui vous bouscule malgré tout, ce n'est pas facile d'être joyeux.
Pour autant je connais les valeurs qu'ils m'ont transmises, et je sais que je n'aurais pas pu faire face à certains évenements de la vie, sans elles.
Alors oui c'est vrai; des fois j'ai envie de les envoyer ch..., quand ils sont plaignants et négatifs; je respire un bon coup, et je me dis qu'à leur place je serais peut être pareille....ça aide à relativiser.

J'ai vécu aussi une sacrée épreuve cette semaine : je suis allée aux obsèques d'une petite fille de 9 ans, fille d'amis, qui est décédée suite à une leucémie.
Je ne vous fais pas de dessin.
Mais cela m'a permis de beaucoup relativiser, et de me dire que ce décès est cruel et injuste; alors à côté de ça, mes petits tracas, c'est du pipi de chat.
Des bises du jeudi soir.

Véro 16/05/2013 18:14

Flo : alors tu vois le film avec Trintignant dont tu parles, j'ai pas pu aller le voir.
J'avais vu la bande annonce, et franchement, la déchéance due à la vieillesse au sein d'un couple, c'était trop pour moi.
Tandis que là, la relation père-fils est mise en lumière, part rapport à la vieillesse du père, et c'est pas pareil.
Dire que je m'entends bien avec mes parents, c'est beaucoup dire.
J'ai énormément d'affection pour ma maman et l'on s'entend bien, elle a toujours été là pour moi.
Avec mon père, c'est plus compliqué : autoritaire, égocentrique et chef de tout.
Maintenant que je cerne bien ses défauts, j'essaie de voir ses qualités, et quand je constate qu'il m'en a transmise certaines, qui me vont bien, je suis plus indulgente avec lui.
Des bises de l'autre bout de la France.

Sophiefromthetrain 16/05/2013 13:28

Et c'est ce que j'aime ici Véro. C'était ma façon de te dire que ce post est beau et me touche. Et je suis d'accord avec toi, quand on a la chance d'avoir des parents, des parents qui transmettent de vraies valeur et avec qui on peu partager, c'est cadeau et il n'y a pas de temps à perdre pour en profiter. Bisous Véro :)

Véro 15/05/2013 18:44

Sophie: oh ben poulette...c'est vrai que je me livre un peu sur mon blog, et que parfois je vis des moments difficiles, mais il y a aussi de bons moments!
Surtout depuis que j'ai pris conscience de certaines choses, à savoir que tout ce que je vis et fais pour mes parents, c'est du capital que j'engrange, et que le temps est compté...
Des bises à toi et à Céleste

Sophiefromthetrain 14/05/2013 13:58

me voilà avec les yeux qui piquent et la chair de poule...

Présentation

Recherche

Archives

Catégories