Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 08:00
 
 
Voilà, maintenant on sait.
 
Qui est le gagnant.
 
Pas de l'élection présidentielle, hein; de ce côté là, faudrait vivre en Laponie pour l'ignorer.
 
Mais de l'émission The Voice.
 
Je vous avais dit que j'aimais bien cette émission.
 
Et samedi soir, c'est Stephan Rizon qui a gagné.
 
 
Ca tombe bien, je l'aime bien le garçon.
 
D'abord sa voix (le concept de l'émission), et ensuite il est beau garçon (ce qui ne gâche rien).
 
Lors des selections à l'aveugle, je me demandais pourquoi aucun coach ne voulait de lui.
 
A la toute fin de sa prestation, Florent Pagny l'a choisi.
 
Au fil des semaines, il a montré de quoi il était capable.
 
Pour la finale, il n'était pas favori, et pourtant il a gagné (j'aime bien quand les outsiders coiffent les favoris sur le poteau).
 
Après, certains diront que dans peu de temps, on ne saura plus qui il est.
 
C'est pas grave, finalement (enfin pour moi, peut être pas pour lui).
 
Et pis, je sais pas pourquoi, mais il me fait penser à Obama (en fait si je sais pourquoi, mais je peux pas le dire ici).
 
 
 
Repost 0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 08:00
 
J'aime beaucoup cette nouvelle pub de Dior, aperçue ces derniers jours.
 
De la classe, de l'élégance, un très beau site, et surtout Depeche Mode!!!!
 
Allez, à tous : Enjoy the Silence.
Et moi, je vais me remettre le CD de Depeche Mode dans les oreilles, ça me rappelera des souvenirs!
Repost 0
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 08:00

 

 

 

Cela fait déjà quelques années que ça m'a pris, cette affaire.

 

Alors autant vous dire que lorsque je vois ici ou là, que le bleu est tendance, adoré, chéri (vêtements, chaussures, maquillage, etc...), je me sens toute fière et contente (d'être dans la tendance, appelez moi influente).

.

 

(superbe tee-shirt acheté en mars chez Jacqueline Riu, avec des papillons sur le côté, j'adore).

 

Il est vrai que ma garde robe, surtout pour l'été, s'est tournée vers cette couleur, depuis 2 ou 3 ans.

 

Et ça continue (j'ai acheté la semaine dernière une blouse d'un bleu merveilleux).

 

En plus, cette couleur, contre toute attente, se marie avec beaucoup d'autres:

 

- elle réveille le noir (surtout en ce moment, parce que les températures nous engagent à porter, encore, des vêtements aux couleurs d'hiver),

- elle charme le blanc, couleur (ou plutôt non couleur) de l'été,

- elle flatte le beige, l'écru, le camel, le kaki, le bleu marine.

 

Même mes dernières Birkenstock 2010 sont bleu indigo; j'ai plusieurs vernis à ongles de cette couleur (que je n'ai pas encore appliqué, tant la dextérité me fait défaut).

 

En plus, je crois que cette couleur me va bien (blonde aux yeux bleu), et je dois reconnaitre que dans les rayons des magasins, je vais irrémédiablement vers les vêtements de cette couleur (ma collection de hauts, tee-shirts, blouses fait envie); et souvent je craque.

 

Y compris pour les foulards (mon péché mignon).

 

Il parait que les couleurs pastel sont très tendance cette année; là, je m'excuse, à part un foulard ou un vernis à ongles, je ne suis pas preneuse.

 

Je préfère les couleurs plus vivantes, plus lumineuses, et qui me permettent de ne pas ressembler...à une dragée.

 

 

 

Repost 0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 08:00

 

 

Mardi dernier, 1er jour du mois de mai, je suis allée au ciné avec ma copine Stéphanie.

 

Nous avions envie de voir un film pour rigoler, parce qu'entre le mauvais temps, la campagne présidentielle, et autres joyeusetés, il fallait bien penser se détendre.

 

Nous avons été vite d'accord sur le choix du film:

 

Ce film a le mérite de commencer sur une situation assez banale : le choix du prénom pour un futur enfant.

 

Au bout d'une demi heure, on pensait que l'affaire été classée, parce que l'intrigue était déjà déballée.

 

 

C'était sans compter sur un déroulé de rebondissements, autour d'un diner à huit clos.

 

 

Qu'est ce que nous avons ri.

 

Je ne veux pas vous en dire plus, mais franchement, si vous voulez vous marrer et apprécier le jeu des acteurs, allez le voir.

 

Un très bon moment en perspective!

 

Repost 0
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 08:00

 

 

politiques, la campagne pour les présidentielles m'a permis d'entendre et d'apprécier un certain nombre de personnes :

 

 

François Lenglet, jouraliste économique chez BFM Business :

 

 

 

 

Bruno Jeudy, en chef du service politique du Journal du Dimanche :

 

 

 

Dominique Reynie, professeur à Sciences Po, directeur général de la Fondation pour l'Innovation Politique :

 

 

 

Laurent Bazin, journaliste, co-animateur de RTL midi, joker d'Yves Calvi le lundi pour C dans l'air :

 

 

Je vous parle ici de nouvelles personnes, que je connaissais très peu avant cette campagne.

 

Il n'en demeure pas moins que j'apprécie toujours autant Yves Calvi, Alain Duhamel, Anne-Sophie Lapix, Jean-Michel Apathie, qui auront eu la lourde charge d'interviewer des candidats, et de nous éclairer sur certains sujets.

 

Grâce à eux, j'ai compris des choses, et pu me forger une opinion.

 

C'est bien ainsi.

Repost 0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 08:00

 

 

 

d'avoir FROID.

 

Nan mais c'est vrai, un 25 avril, être obligée de s'habiller comme en hiver, c'est ABUSE.

 

Je rêve d'abandonner les foulards, les gilets, les chaussettes.

 

Mes vêtements d'été sont tout prêts à être portés, et moi je chouine devant mon armoire tous les matins.

 

PITIE.

 

 

 

 

Repost 0
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 08:00

Un nouveau petit coup de coeur, dans mes dernières lectures:

 

Accès direct à la plage

 

 

Ce roman prend racine aux quatre coins des côtes françaises.

De Capbreton dans les Landes, en 1972, à Arromanches - Calvados - en 2002, en passant par Hyères et Perros-Guirec. Rien ne relierait ses personnages s'ils n'avaient le goût des locations à la mer.

Ils se sont croisés dans l'épice particulière des soirs d'été.

Les couples, les familles, les célibataires qui nous ont précédés.

Ceux d'avant.

Ainsi, le lecteur, avec Jean-Philippe Blondel, éprouve-t-il lui aussi le sentiment d'être à la suite de quelqu'un.

Il reste une empreinte qui s'attarde.

Ici, il y a eu des envies, et puis des bonheurs étrangers, tellement visibles qu'ils ressemblent aux nôtres.


" C'est un peu notre American Beauty à nous en littérature." Laurent Bonelli - France Inter
" (...) un roman très original sur les errements amoureux (...), raconté sur un ton drolatique, détaché et sans amertume. " Le Parisien

 

Jean-Philippe Blondel (né à Troyes en octobre 1964) est un écrivain français. Il enseigne également l'anglais au lycée Édouard Herriot de Sainte Savine, aux environs de sa ville natale.

J'avais bien aimé "un si bel inventaire" et "le baby sitter" de cet auteur.

Là aussi, j'ai bien aimé.

Repost 0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 08:00

Je m'étais mis un point d'honneur à ne pas parler ici, de la campagne présidentielle.

 

Parce que je ne souhaitais pas que ce lieu, si hautement cosy, devienne un endroit de débat; parce que finalement chacun a bien le droit de penser ce qu'il veut.

 

Mais là, depuis hier, je suis dégoutée et je le dis.

 

Parce que j'ai entendu que certaines personnes avaient décidé de rejoindre François Hollande.

 

Sur le principe, je n'y vois aucune objection.

 

Par contre, quand on a accepté un poste au gouvernement de N. Sarkozy, alors que l'on était franchement ancrée à gauche (Fadela Amara pour ne pas la citer), et qu'une fois sortie du gouvernement, N. Sarkozy  la nomme A VIE à l'IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales), je trouve cela complètement inélégant et déplacé de dire aujourd'hui, que l'on rejoint F. Hollande.

 

 

 

Elle peut le faire, mais elle peut aussi fermer sa bouche.

 

Et que l'on ne vienne pas me faire croire que l'on est pas carriériste, opportuniste, et désinteressé.

 

Si elle avait avoué rejoindre F. Hollande il y a quelques mois, encore.

 

Mais là, surfer sur la vague, au moment où N.Sarkozy n'a plus la côte, c'est franchement cracher dans la soupe.

 

Et moi, ça me dégoute et me désabuse du genre humain.

 

Repost 0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 08:00

 

 

Je vous avais avoué, il y a quelques semaines, que j'avais cédé à la tentation.

 

Ouvrir un compte sur twitter.

 

 

Pas sur Facebook, je ne tiens pas à faire connaitre ma vie (trépidante), à tout le monde.

 

Par contre, Twitter, cela m'allait mieux.

 

Si je devais faire un petit bilan, je dirais que c'est un moyen de connaitre l'actualité et les réflexions des uns et des autres en temps réel.

 

Après, il faut s'abonner à des comptes des personnes qui nous intéressent.

 

Et interragir (ou pas).

 

J'ai moi même, quelques abonnés (pas des masses, c'est compréhensible, je n'y passe pas mes journées non plus).

 

Et parmi mes abonnés, figurent Michel Denisot, Bernard Pivot, Fabrice Lucchini (pour les plus célèbres).

 

Sinon, je me suis abonnée aux comptes de Nicolas Sarkozy et François Hollande, mais là j'avoue que c'est pas l'idée du siècle.

 

Parce qu'ils publient (ou plutôt leurs équipes), environ une centaine de twitts par jour (et c'est un peu toujours la même rengaine).

 

Après la campagne électorale, ça risque de se calmer (ou pas, en fonction des résultats).

 

Au bilan, je suis assez contente; cela permet également d'échanger durant des émissions télévisées (c'est d'ailleurs comme ça que j'avais ouvert un compte).

 

Et pis, au delà du côté fun, cela permet de sentir moins seul(e).

 

 

Repost 0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 08:00
 
 
 
Alors on démarre la semaine en musique.
 
Gros coup de coeur pour moi :
 
 
Je n'ai pas beaucoup de mérite, c'était le générique du Grand Journal de Canal Plus, la semaine dernière.
J'aime vraiment cette émission, et plus particulièrement Michel Denisot (vous ai-je dit que je le suis sur Twitter?)
 
 
Repost 0

Présentation

Recherche

Archives

Catégories