Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 08:00
Je suis tombée sur cette petite merveille, il y a peu, et cela m'a bien diverti, je l'avoue.







C'est l'histoire d'une famille argentine de classe moyenne.
La narratrice, Mirta Bertotti
, est une femme au foyer de 52 ans, née dans le quartier de Mercdes à Buenos Aires, qui vit entourée d'un mari au chômage, d'un beau-père drogué et de trois enfants en pleine crise d'adolescence.
Cette personne on ne peut plus normale doit gérer au quotidien une famille complètement
loufoque et déjantée.
Cette histoire, publiée presque quotidiennement sur In
ternet, entre septembre 2003 et juillet 2004, a très vite connu un succès public sans précédent.
Ce sont chaque jour plus de cent mille lecteurs de toute l'Amérique du Sud
qui profitent de la lecture des aventures de la famille Bertotti.

Si à première vue, il s'agit du carnet de bord de Mirta Bertotti, une sorte de mama à l'italienne, joyeuse et pleine de vie, la vérité est tout autre : Mirta Bertotti n'est qu'un personnage fictif tout droit sorti du cerveau d'un journaliste argentin, Hernan Casciari
, qui admet s'être librement inspiré d'un personnage réel : sa mère.

Reste que jusqu'à cet aveu, Mirta
reçut beaucoup de courrier, de messages d'encouragement et même quelques cadeaux.
Hernan Casciari est devenu le fondateur d'un nouveau genre littéraire : la blogonovela (le blog-roman).




Hernan Casciari imagine le truculent journal intime d'une mère de famille.
C'est la truculence qui frappe d'abord - et qui séduit - dans ce journal intime d'une mère de famille, quelque part en Argentine. « Inti me » s'entend ici au sens moderne : on cache ses pensées à ses proches, mais on les publie dans un blog électronique où l'on étale, incognito parfois, ses désirs, ses fureurs et, moins souvent, ses petitesses. C'est d'ailleurs sur Internet que ce texte - bien entendu apocryphe - a été divulgué avec un succès considérable dans les pays hispanophones.

Jean Soublin - Le Monde.fr

Repost 0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 08:00

Il est de bon aloi d'être conseillé par plus que jeune que soi.

Ma nièce adorée, Chloé, a fait découvrir à son papa, donc mon frère Christophe, un groupe de rock indépendant, nommé THE EDITORS.

Christophe m'a fait écouté la chose, et c'est vraiment bien.

Bon d'accord, le morceau que je vous propose date de 2007, mais écoutez moi ça...quelle voix!!

Et un plaisir ne gâchant pas l'autre, le chanteur, est quelque peu brun ténébreux comme j'aime.

Allez, pour vos yeux et vos oreilles :




J'attends vos avis!!

PS1 : bon, je vous l'accorde, jouer de la guitare ou de la batterie devant une porte de garage, c'est pas ce que l'on fait de mieux, mais quelle voix!!

PS2 : merci Chloé, continue comme ça...je me ferai un plaisir de faire passer à mon public chéri.
Repost 0
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 20:00






Vous n'ignorez pas qu'actuellement, les haïtiens vivent l'horreur, suite au séisme qui a ravagé le pays.

Si je vous en parle aujourd'hui, c'est pour vous parler d'une chaîne de solidarité, que j'ai mise en place, dans mon environnement professionnel.

En effet, Martine et Patrick, que j'ai connu par rapport à mon travail, et qui sont devenus des amis, ont adopté en 2006, Annaëlle, qui vient d'Haïti.

Ils sont restés en contact permanent avec l'orphelinat qui se sont occupés d'Annaëlle (le nid d'amour), avant qu'elle trouve des parents adoptants en France.

Nous avons activé notre réseau, où plutôt les 250 artisans boulangers pâtissiers du Doubs, afin qu'ils nous fassent un don (même modique), en nous reversant, par exemple, l'équivalent de la vente de 2 galettes des Rois, ou de 20 baguettes.

Cet argent, que nous récolterons, sera reversé à Martine et Patrick, qui le donneront à l'orphelinat, ce qui sera en fait une aide directe pour les enfants.

L'orphelinat a 3 structures, dont une qui est s'est completement écroulée, avec des enfants et des adultes dans les décombres.

Nul doute que les secours, quand ils pourront accéder à cette structure, feront de drôles de découvertes.

Alors voilà, si vous voulez participer, signalez moi le dans vos commentaires, j'aurai votre adresse mail, et vous donnerai nos coordonnées.

Je n'ai aucun doute sur l'utilité d'autres structures humanitaires, du type médecins sans frontières ou autres, mais il faut savoir qu'une somme de 10000€, même si elle est importante, sera utilisée pour les coûts de carburant d'un avion, envoyé sur place.

Alors que 1000 ou 2000€, reversé à l'orphelinat, leur permettra sans doute, de pouvoir réaliser des choses concrètes dans un plus bref délai (si encore ils ont accès à des matériaux ou matériels nécessaires).

Mais ils pourront sans doute soigner et nourrir ces enfants.

Il n'y a aucune obligation, évidemment....chacun fait comme il le sent, à sa mesure.

Repost 0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 08:00







Ne riez pas, c'est vrai.

C'est au détour des pages du dernier numéro de Psychologies Magazine, que j'ai passé la soirée avec Olivia Ruiz.

Rien ne me prédestinait à une telle rencontre.

Pourtant, j'ai passé un bon moment avec elle.

Pétillante, subtile, profonde, c'était un bon moment.

D'autant plus qu'elle aime le chocolat, et rien que pour ça, c'est ma copine.

Et mon Dieu, quel tracé parfait d'eye-liner!

Je rêve d'être capable d'en faire autant.

Le gros dossier de ce numéro est : Savoir faire les bons choix (là aussi, j'ai encore à apprendre, surtout en matière d'amoureux).

Après, il y a  :
Je suis accro à Facebook,
Fellation, cunnilingus : quand l'un veut et l'autre pas
Ils soignent leur dépression sans médicaments
Ce que cachent les souffrances au travail...

PS : c'est décidé cette fois, je m'abonne.




Repost 0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 08:00




 



Lecteurs assidus,


J'ai envie de vous parler aujourd'hui d'une innovation (pour moi, hein...vu que je suis lente), hautement technologique, que j'ai eu le plaisir d'installer dans mon logis.

En décembre dernier, a été installée, sur le toit de mon immeuble, une nouvelle antenne, destinée à recueillir les chaines télé de la TNT.

C'est d'actualité, et nul doute qu'il faut être à la pointe de cette actualité.

Cependant, cette nouvelle installation a supprimé la réception de Canal Plus (en clair).

Comme c'est une chaîne que je regarde avec un réel plaisir, il m'a fallu trouver une solution pour remédier à ce manquement.

Je me suis tournée vers Orange, qui me permet de surfer sur le net, et de téléphoner d'une manière illimitée grâce à un abonnement dédié à cet effet.

Avec cet abonnement, il est possible de recevoir des chaînes de télé (une centaine).

Alors, je me suis décidée à franchir le pas.

Décodeur installé, non sans une ébullition cérébrale adéquate, et réception des chaines assurée!

Me voilà, maintenant, avec une zapette entre les mains, à découvrir une offre presque trop grande pour moi.

Et ce qui me réjouit davantage, c'est que cette installation m'offre d'autres possibilités:

- Je peux accéder à des vidéos à la demande (VOD), avec un catalogue de 3500 films, pour un coût unitaire allant de 1 à 3.99€
- Je peux accéder à des programmes à la demande (sur les chaînes de France télévision et M6), ce qui fait que si je loupe une émission (ou un documentaire), je peux les revoir, à mon envie, dès le lendemain de la diffusion.
- Orange propose des chaines cinéma particulièrement alléchantes, avec là aussi, des films à la demande.

Ainsi, j'ai pu voir un film de Woody Allen (ça tombe bien, janvier est le mois de Woody Allen sur une des chaines cinéma).
Cela ne pouvait pas mieux tomber: un hiver rigoureux qui vous invite à rester chez vous, un cycle Woody Allen que je chérie particulièrement, et une facilité d'accès enfantine.

Certes, l'accès pour ces chaines de cinéma chez Orange a un coût, mais une offre préférentielle est proposée pour tout nouvel abonné (1€ par mois pendant un mois, durant 3 mois).
L'idéal pour les soirées d'hiver ou les après-midi de week ends neigeux (en été, je n'hésiterais pas à l'appel d'une journée ensoleillée, ou d'une séance de piscine, c'est certain).

Voilà, je vous parle très vite du 1er film de Woody Allen que j'ai vu par ce biais, et nul doute que je vais pouvoir retrouver avec déléctation mes programmes favoris de début de soirée, avec Michel Denisot.

Parce que les personnes que j'aime bien, souvent elles me manquent.

PS : La photo de ce  billet illustre (à peu près) la jeunesse de mon poste télé...

Repost 0
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 08:00






Vous connaissez sans doute Philippe Geluck.

Pas personnellement, à moins que vous ayez certaines entrées, mais vous devez sans doute avoir entendu parler de l'auteur du CHAT.

Dans sa tournée, le Père Noël m'a déposé son dernier opus : Geluck se lâche.

Mélange de textes corrosifs et de dessins jubilatoires, j'ai passé un bon moment en sa compagnie.










































C'est tout....pour le moment.
Repost 0
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 10:41










Nous sommes le 1er janvier 2010, une nouvelle année commence...

2009 est partie (ça tombe bien, je ne souhaitais pas la retenir).

Je vous souhaite une douce et heureuse année, que vos souhaits se réalisent, que les enquiquinements vous épargnent, et que l'enthousiasme soit présent dans vos vies.

Et pis tiens, c'est aussi ce que je me souhaite.

Par la même occasion, c'est le moment où jamais.

Repost 0
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 08:00



Oyez, gens d'ici ou d'ailleurs.

Vous connaissez sans doute ou avez entendu parler de la loi de l'emmerdement maximum.

Nan?

Je suis experte en la matière, et pour quelqu'un qui fait essentiellement du conseil juridique dans ses fonctions professionnelles, je suis en train de regarder comment on peut la contourner.

Ou lui tordre le cou, ça m'arrangerait.

Parce que là, c'est pas loin d'être le maximum des emmerdements (manquerait plus que le Père Noël m'oublie, et c'est la bérésina).

Sauf que si, celui là ne sera pas généreux, c'est certain (et j'ai du mal à m'y habituer).

Bref, revenons à nos rennes.

Cela fait trois semaines que le chauffage de mon appartement est en panne.

Après plusieurs visites du chauffagiste-qu'est-censé-réparer, toujours pas d'amélioration.

Et pis, c'est pas comme si j'en avais pas besoin, hein tu vois?

Parce que cette nuit, il a fait -15°C, et que ma grande carcasse et moi même, on est plutôt frileuses, voire même, on aime notre confort.

Cela aurait été quand même ballot qu'il tombe en panne à un moment où il fait moins froid, tu crois pas?

Cerise sur la bûche, cette petite contrariété va me coûter au moins 900€, à moins que cela dure encore des semaines, pour identifier l'origine du mauvais fonctionnement, et y remédier...

Si un avocat passe par là (ils sont nombreux, je le sais, mais ils n'osent pas toujours commenter), si vous aviez une plaidoirie à me suggérer, histoire de me sortir de cette impasse, je suis preneuse, hein?

Parce que franchement, cette loi qui me colle à la peau comme un sparadrap, j'aimerais bien qu'elle aille se coller ailleurs.




Edit 1: Pas la peine de me dire que j'ai la chance de ne pas dormir dehors, donc que certaines personnes sont plus à plaindre que moi, j'en ai conscience.

Edit 2: cette loi s'appelle aussi la Loi de Murphy (y a des blogs spécialisés en la matière) :
http://www.courtois.cc/murphy/murphy.html

 

Repost 0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 08:00

Petit éloge de la douceur






Je suis tombée, l'autre jour, en flanant dans une librairie (oui, je sais, je vais bientôt demander un titre de séjour dans ces endroits que j'adore), sur un truc qui tourne, où étaient rangés des tas de petits livres (je ne connais pas le nom, si quelqu'un peut me renseigner?).

Ces tas de petits livres appartiennent à la collection "folio", pour 2€ l'unité, autant dire peanuts.

Et là, j'ai trouvé une collection adorable.

Ecrits par différents auteurs, connus ou non, les livres s'intitulent : petit éloge de...

J'ai commencé de feuilleter, et j'en ai acheté 8:

Petit éloge de la vie de tous les jours
Petit éloge de la bicyclette
Petit éloge de la haine
Petit éloge des faits divers
Petit éloge de la douceur
Petit éloge de la rupture
Petit éloge d'un solitaire
Petit éloge de l'excès

En fait, ces livres se présentent soit sous la forme de nouvelles, ou au contraire d'une histoire entière.

J'ai lu celui de la douceur, celui de la rupture.

J'aime beaucoup, cela se lit vite, cela ne prend pas de place, et si c'est pas bien, c'est facile de passer à autre chose.

Je me demande si il existe d'autres livres de la même collection (je redoute le pire, j'ai pris tous ceux qui existaient dans le genre).

Et je n'irai pas regarder sur le oueb international s'il en existe d'autres.

Non, je n'irai pas.
Non, je n'irai pas.

Quoique.

Repost 0
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 08:00

une tres grande chinoise insolite
Ma grande carcasse et moi, en ce moment, on a du mal à cohabiter.

Déjà, c'est l'hiver (je ne reviendrai pas sur un de mes billets précédents, j'ai peur de ne pas m'en remettre).

Et l'hiver, ma grande carcasse n'aime pas trop non plus.

Après, on a aussi du mal à s'accorder sur pas mal de points.

Je voudrais vêtir ma grande carcasse à ma façon, mais elle est plutôt réfractaire à mes désirs.
Où plutôt elle est génée quand les pantalons sont trop courts, les manches aussi, sans parler des collants qui sont introuvables.

Elle s'impose avec un format qui n'est pas toujours à mon goût, et force est de constater qu'elle l'emporte souvent.

Elle se plaint souvent en ce moment, d'un poids qu'elle ressent sur sa partie supérieure, comme si toute la misère du monde venait s'y appuyer, peinarde.

Elle voudrait bien quelques fois faire partie d'un autre monde, celui des petites carcasses, pour passer inaperçue, voire se faufiler facilement.

Des fois, elle me dit que c'est de sa faute si aucun amoureux se présente à elle, parce qu'elle fait peur, ou simplement qu'elle impressionne.

Dans la même veine, elle râle souvent parce que le commun des mortels suppose qu'elle est forte, inébranlable, et qu'elle peut recevoir et accepter les coups facilement.

J'ai beau lui dire que c'est pas de sa faute, qu'elle n'y est pour rien, je sens bien qu'elle est pas toujours heureuse, et même si des personnes bienveillantes lui font des compliments (pas très souvent quand même), je sais qu'elle aimerait bien qu'on la serre dans les bras.

Y a pas besoin d'être le géant vert pour ça.


 

Repost 0

Présentation

Recherche

Archives

Catégories