Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 08:00
 
 
Je pense que vous n'avez pas pu loupé la dernière pub pour Chanel.
 
Avec du Brad Pitt dedans :
 
 
C'était la 1ere fois que pour Chanel n°5, on faisait appel à un homme.
 
Et franchement, je la trouve pas bonne du tout.
 
En faisant appel à Brad Pitt, cela devait avoir de la gueule, faire frémir toute la gente féminine, et doper les ventes.
 
Apparemment, cela ne fonctionne pas.
 
Je comprends, moi non plus j'ai pas aimé, et j'ai même trouvé Brad Pitt pathétique et pas du tout crédible.

 

Brad Pitt qui vantait tant les mérites de ce parfum mythique pourrait être déçu !

 

En effet, après avoir été parodié de nombreuses fois, Brad Pitt pourrait peut-être voir le Chanel n°5 interdit en Europe !

 

"Sa chance, sa destinée" comme il l'appelle....

 

Et bien on dirait que Chanel n°5 a un destin pas très glorieux…

 

Afin de lutter contre certaines allergies, la Commission Européenne envisage d’interdire en Europe certains composants de parfums, dont les mousses d’arbres qui donnent les notes boisées à Chanel n°5.

 

Le parfum serait totalement dénaturé, et ce serait la fin d’une fragrance mythique !

 

La présidente de Chanel, Françoise Montenay, a récemment déclaré : "Si nous ne pouvons plus utiliser ces ingrédients, c’est la fin de parfums magnifiques".

 

En effet, de nombreux parfums auraient pour ingrédients ces fameuses mousses d’arbres… 

 

Si la Commission Européenne décidait de réellement interdire ces produits, la composition des parfums pourrait changer dès 2014.

 

Affaire à suivre !

 
 
Repost 0
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 08:00

 

 

C'est mercredi, donc on essaie de rigoler (un peu).

 

C'est beau l'innocence !


Deux enfants de 8 ans sont en conversation dans la chambre.


Le gamin demande à la petite fille :
Que vas-tu demander pour Noël ?
Je vais demander une Barbie, et toi?
Moi, je vais demander un Tampax, répond le garçon.

C'est quoi un Tampax?

 

J'en sais rien... mais à la télé, ils disent qu'avec un Tampax, on peut aller à la plage tous les jours, faire du vélo, faire du cheval, danser, aller en boîte, courir, faire un tas de choses sympa, et le meilleur... sans que personne s'en aperçoive !!!

Repost 0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 08:00

 

 

Allez hop, encore une petite trouvaille en matière de livre.

 

Aujourd'hui, je vous propose de découvrir : Et mon coeur transparent, de Véronique Ovaldé.

 

Il m'a suffit de lire la jaquette, pour avoir envie de le lire (c'est toujours comme ça que je procède).

 

 

« Comment peut-on connaître si mal la personne avec laquelle on vit ? »

Sait-on jamais avec qui l'on vit ? Lancelot ne cesse de se heurter à cette question depuis que sa femme, Irina Rubistein, a été victime d'un accident qui l'a précipitée au fond de la rivière Omoko.

Déjà ébranlé par sa mort, il va immédiatement vivre un second choc en découvrant quels mystères entourent cette disparition. Un à un se dévoilent les secrets que sa femme avait pris soin de lui cacher.

Devant la révélation qu'il existe bel et bien une autre Irina, inconnue de lui, il ne lui reste qu'à mener l'enquête et élucider cette énigme : que faisait Irina, ce jour-là, à Catano, au volant d'une voiture qui ne leur appartenait pas et dont le coffre contenait des objets pour le moins suspects...

J'ai bien aimé ce livre, pas tant pour la chute, que j'ai trouvé pas terrible, que pour le cheminement de Lancelot, accablé par la mort de sa femme, et qui a ce besoin viscéral de fouiller dans son passé.

Véronique Ovaldé:

Après le bac, direction l'école Estienne où Véronique Ovaldé passe un BTS édition, une façon comme une autre d'entrer dans le milieu littéraire pour celle qui n'a pas eu la chance de naître au sein de ce cercle très fermé. Elle se lance ensuite dans des études de lettres par correspondance alors qu'elle travaille comme chef de fabrication et publie en 2000 un  remier roman "Le Sommel des poissons" (Seuil).

En 2002, paraît 'Toutes choses scintillant" (L' Ampoule), une deuxième œuvre remarquée. L'année suivante, elle signe chez Actes Sud 'Les hommes en général me plaisent beaucoup'. Suivent 'Déloger l'anima', l'un des  romans incontournables de la rentrée littéraire 2005, et ' tès petite Zébuline', un livre jeunesse avec l'illustratrice Joëlle Jolivet, en 2006, toujours chez Actes Sud. Dans son roman à la fois sombre et merveilleux 'Et moncoeur transparent' (Éditions de l'Olivier, 2007), Véronique Ovaldé réussit une nouvelle fois à créer un univers singulier et reçoit le Prx France Culture/Télérama. En 2009, nouveauxsuccès au sein de la même maison d'édition : 'Ce que je sais de Vera Candida' reçoit le prix Renaudot des lycéens, le prix France Télévisions et le Grand prix des lectrices de Elle. Après le recueil de nouvelles 'La Salle de Bains du Titanic' (J' ai Lu), Ovaldé revient en 2011 avec 'Des vies d'oiseaux' (Éditions de l'Olivier).

 

En plus elle est mimi cette fille, nan? (et elle s'appelle Véronique, donc je me comprends).

 

Rien à voir avec le sujet, mais je le dis haut et fort : Barack my love, que la force soit avec toi.

Repost 0
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 08:00

 

 

Outillée depuis juin dernier, je découvre petit à petit tout ce que ce bel objet peut proposer...

 

Déjà téléphoner, envoyer des SMS/MMS, ouvrir les mails, naviguer sur le net, avoir la météo heure par heure (très pratique pour savoir comment s'habiller), twitter (j'adore ce truc), prendre des photos et les envoyer en deux temps trois mouvement, et maintenant écouter de la musique illimitée et gratuitement!!

 

Pas plus tard que la semaine dernière, je reçois un SMS d'Orange qui m'indique que mon forfait bénéficie de ce dernier service, grâce à Deezer.

 

 

Double saut périlleux dans mon salon.

 

Bon, fallait quand même faire quelques manipulations, et surtout me créer un compte sur Deezer.

 

J'avais déjà téléchargé l'application en juin dernier (pas folle la guêpe), et bénéficié de 48h de musique illimitée, gratos.

 

Bon, j'avais téléchargé une cinquantaine d'albums, et en 48h, je n'avais pas pu tout écouter hein (j'ai aussi une vie sans mon téléphone).

 

Et là, depuis hier soir, c'est la magie technologique!

 

J'ai rajouté quelques albums dans ma collection, et hop!

 

J'ai même téléchargé un album que j'avais acheté samedi, mais bon....le CD tourne déjà en boucle dans ma voiture (Michael Kiwanuka, une tuerie).

 

Et ce matin, en allant à une journée de formation, à pied, à proximité de chez moi, j'ai chaussé les oreillettes et j'ai profité de ces quelques instants musicaux (le concert de Queen à Wembley, ça vous réveille de bon matin).

 

J'ai pensé que j'avais sans doute l'air un peu co-conne avec mes oreillettes, ma tenue vestimentaire apprêtée, mon rouge à lèvres flamboyant, et ma sacoche au bout du bras pour une formation prud'homale.

 

Mais ça, personne ne le savait à part moi.

 

Bon, le seul bémol c'est que l'écoute de musique, comme le visionnage de videos, ça mange quand même beaucoup de batterie.

 

Vous ai-je dit que j'avais regardé, cet été, avec mon téléphone, en replay, un épisode intégral de l'amour est dans le pré, dans mon lit chez mes parents? (j'avais les yeux qui saignaient, à la fin).

 

Voilà, suite au prochain épisode....si ce bel objet peut faire office de sèche-cheveux, ou repasser mes vêtements à ma place, je suis preneuse.

 

Merci Steeve Jobs.

 

Repost 0
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 08:00
 
 
La petite ritournelle du mercredi, "j'ai vu la lumière" avec le beau Marc Lavoine...
 
Repost 0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 21:50
Edit : j'ai changé la bande annonce!
Vendredi soir, je suis allée au ciné avec une copine.
 
Nous n'étions pas pour autant décidées d'aller voir le même film, mais j'ai obtenu gain de cause au final (je gagne en force de persuasion) (ça change).
 
J'avais envie d'aller voir ce film:
 
 
Déjà parce que j'aime Fabrice Luchini d'amour, et ensuite l'histoire me tentait bien, alors que je n'ai aucune proximité avec le corps enseignant (j'ai pourtant connu des corps d'enseignants forts attirants) ( Vous ai-je déjà dit que j'ai passé deux fois le CAPES et que j'ai échoué?, ceci explique peut être cela) (pour la proximité du corps enseignant, je précise).
 
Ensuite, je tiens à préciser que le jeune acteur qui joue l'élève est époustouflant (je lui prédis une grande carrière) (appelez moi Elisabeth Tessier); bien que je ne me souvienne plus de son nom...(n'est pas Elisabeth Tessier qui veut).
 
En fait, tout au long du film, le suspens s'installe (ma copine inspirait plus fort régulièrement tant elle croyait qu'il y allait avoir du sang) (mais y en a pas, je vous rassure).
Il y a aussi des moments de rigolade, c'est parfait.
 
Un petit bémol, Emmanuelle Seigner, qui à mon sens n'est pas une si bonne actrice que ça (faudrait qu'elle épouse un bon réalisateur, ça l'aiderait).
 
En tout état de cause, c'était un bon moment, même si je suis rentrée en baillant à m'en décrocher la machoire (les séances de ciné le vendredi soir, qui se terminent à 22h, c'est en vérité une vraie lutte pour mon organisme) (je vieillis c'est sûr et certain).
 
 
 
       
 
Repost 0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 08:00

 

 

Sur TF1 depuis la semaine dernière, c'est la 3e édition qui commence.

 

 

 

J'avais suivi les années précédentes, sans une grande assiduité non plus (faut dire que si j'ai une invitation ou autre perspective un samedi soir, je réponds oui facilement) (je suis bien élevée).

 

Alors j'ai regardé samedi dernier, et j'ai été surprise, comme avant, par la difficulté des danses de salon (parce que bouger son body on the dance floor en boite de nuit, je sais faire) (enfin, je crois que je n'ai pas oublié, depuis le temps).

 

Et c'est quand même pas de la tarte.

 

Il y a des candidats qui partent vraiment de loin (les garçons), tellement ils sont raides comme des piquets (contrairement aux filles plus lestes et gracieuses) (même s'ils s'appliquent néamoins).

 

Bon, après, c'est sur TF1, avec des grosses ficelles, des coupures pub et du blabla interminable.

 

Mais cela reste quand même une bonne soirée du samedi soir (la fièvre n'est pas très élevée cependant).

 

Mention spéciale à Amel Bent, qui s'est éclatée sur du Beyoncé, évidemment, c'était jubilatoire pour moi.

 

 

Bon week end les ami(e)s.

 

Repost 0
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 08:00

 

 

 

La semaine dernière, au petit matin, un mot m'est venu à l'esprit.

 

Faut croire que les connexions se remettent en place le matin, après un bon dodo.

 

Vous ai-je déjà raconté qu'il y a quelques années, pendant un diner entre amis, je posais la question à mes hôtes sur l'état de santé d'Ariel Sharon, ex-1er ministre israélien qui était tombé dans le coma des mois plus tôt (début 2006) (il doit toujours y être d'ailleurs, si quelqu'un a des nouvelles, merci de faire passer)?

 

Là dessus, un peu pour faire ma maligne, je cherche le nom du premier ministre qui avait occupé cette fonction des années plus tôt, et qui avait été assassiné.

 

Impossible de retrouver son nom (mes hôtes faisaient des moulinets avec les bras, de désespoir).

 

3 semaines plus tard, en me brossant les dents un matin, le fameux nom m'est revenu : Yitzhak Rabin!

 

J'ai poussé un petit cri de joie et d'étonnement, que mon cerveau ait travaillé dans son petit coin pendant tant de temps (je n'avais pas d'Iphone sous la main à l'époque, c'est pour ça que mon cerveau faisait tout le boulot).

 

Bref, la semaine dernière, j'y reviens, un mot arrive à cheminer jusqu'à mon cerveau, environ 1/2 heure après la lever de mon corps.

 

Il s'agit de : redondant.

 

Définition :

1. superflu.

2. qui se répète

 

On peut également parler de redondance, quand on veut épater la galerie (à une soirée de l'ambassadeur, avec des Ferrero, c'est très adapté).

 

J'aime bien ce mot, je ne sais pas pourquoi (peut être parce qu'il a une bonne sonorité, parce que ça fait moelleux à mon oreille, allez savoir...)

 

PS : pas de commentaire sur mon billet de lundi concernant Jean Louis Aubert, I feel a little disappointed (j'ai acheté un bled en anglais il y a quelques années, des fois ça me revient). 

Repost 0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 08:00
 
Quand j'ai entendu ça à la radio, la semaine dernière, j'étais en joie.
 
 
 
Que Jean Louis Aubert chante quelque chose que je n'avais pas encore entendu, cela laissait présager peut être la sortie d'un nouvel album.
 
Et hier, au volant de ma voiture (faut croire que c'est là que je capte le meilleur de mes coups de coeur musicaux), j'apprends qu'en fait ce titre est inédit, et que Jean Louis Aubert va sortir un nouvel album qui sera en fait un live.
 
Bingo, j'ai tellement aimé son concert l'an dernier, que je suis sûre que je vais l'acheter.
 
J'ai déjà un DVD de sa précédente tournée, qui m'a fait revivre de doux instants.
 
Alors là, un nouvel album en live.....hum hum.
 
A moins qu'un DVD sorte également, ce serait encore mieux.
 
Le CD pour chanter dans ma voiture, et le DVD pour swinger sur mon canapé.
 
La vraie vie comme je l'aime en fait.
 
PS : le clip est archi pourri, en fait y en a pas.
Repost 0
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 08:00

 

 

Au sein des blogs que je suis quotidiennement, flane un petit parfum d'anniversaire.

 

7 ans pour Hélène et Caroline.

 

Du coup, j'ai réalisé que le mien aussi, entrait dans une nouvelle année.

 

Eh oui, 4 ans déjà que je vous livre des billets au gré de mes humeurs et de mes fantaisies (coucou Marielle).

 

Je suis un peu moins loquace ces derniers temps, mais vous comprendrez que j'ai repris, comme beaucoup, un rythme de rentrée digne de ce nom...

 

Alors voilà, je vous remercie d'être là, de me lire, et de laisser un petit mot.

 

4 ans, et avec un peu plus d'assurance sur ses pattes, le "petit" (joli raccourci pour mon blog), continue sa route.

 

Des bises et des miettes de gâteau au coin des lèvres.

 

 

Repost 0

Présentation

Recherche

Archives

Catégories