Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 08:00






Je suis gourmande, et ce n'est pas ma silhouette qui me contredira.

Alors, je vous propose un petit jeu aujourd'hui.

Je vous donne une petite liste des mes péchés mignons, je ne les classe pas par ordre de préférence, étant donné que le classement peut être fluctuant, suivant les moments.

Principe du jeu :
Vous me donnez 5 produits, pas ultra cuisinés, faciles à trouver, que vous aimez particulièrement.
Et vous ne me dites pas : le chocolat, le foie gras, c'est trop easy.
On peut donner des marques, on s'en fout, le CSA ne nous regarde pas.

Je commence :

- le flan pâtissier
- les m'ms
- les petits Gervais aux fruits
- les mini saucissons
- les rochers Suchard


Qu'est ce que l'on gagne?

Jouez d'abord, bande d'impatients, vous verrez bien pour la suite.
Repost 0
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 08:00

 




Une fois n'est pas coutume, je vous donne une petite recette, toute simple, facile à réaliser et qui ravira les petits et les grands.

Pour préparer cette galette, il vous faut :

1/4 litre de lait
3 C à soupe de sucre
3 oeufs
1 pincée de sel
85 g de beurre
125 g de farine

Préchauffer le four à 180°C.
Faire chauffer le lait avec le beurre, le sucre et la fleur d'oranger.
Ajouter la pincée de sel.
Une fois que tout est homogène, ajouter la farine.
Laisser épaissir, tout en remuant.
Il faut que la pâte forme une boule, et se "déssèche" dans la casserole.
En dehors du feu, ajouter un oeuf entier, bien remuer.
Ajouter ensuite un deuxième oeuf entier, bien remuer de nouveau.
Ajouter le blanc du 3e oeuf, et remuer.

Etaler dans un moule (à manqué, la galette sera plus épaisse, dans un moule à tarte, elle sera plus fine).
Dorer le dessus de la galette avec le jaune d'oeuf restant.

Mettre au four pour 20-30 minutes.

C'est ni plus ni moins qu'une pâte à choux aromatisée, qui peut se manger à n'importe quelle heure de la journée!

Cette galette est typiquement fabriquée par les artisans boulangers pâtissiers bisontins, au moment de l'épiphanie...

Et ça, c'est pour vos oreilles (n'y mettez pas de galette, c'est pas fait pour ça).



Repost 0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 08:00

Ayant à recevoir des invités il y a peu, j'ai eu envie de tester un dessert que je n'avais jamais fait.

Ben oui, c'est mon côté maso, je me lance dans des recettes inconnues quand j'ai des invités, à croire que la dose d'adrénaline qui en découle me va bien.

Ou que je veux épater la galerie, où simplement susciter une certaine admiration.

En même temps, il est possible de faire une salade de fruits ou d'ouvrir un sachet de pâte à gâteau toute prête, mais ce n'est pas mon genre.

Je n'aime pas la facilité.

Voici la fameuse recette (trouvé dans les fiches-cuisine de Elle, totale tendance donc).

Préparation : 20 mn
Cuisson : 10 mn
8h à l'avance

Pour 6 personnes :

Pour la mousse :
300 g de chocolat blanc
2 feuille de gélatine
5 blancs d'oeufs
20 cl de crème liquide très froide
1 cuillère à café de vanille liquide naturelle

Pour la compotée :
450 g de framboises (ici, surgelées)
75 g de sucre pour confiture Confisuc
1 barquette de framboises fraîches (pour le décor)


Faites ramollir les feuilles de gélatine dans de l'eau froide. Faites fondre le chocolat au bain-marie, lissez-le, puis ajoutez les feuilles de gélatine préalablement essorées. Elles vont fondre directement au contact du chocolat chaud. Mélangez et laissez tiédir. (Si, en mélangeant, vous obtenez une pâte assez dure, allongez avec un peu de crème fraîche légère liquide et remuez de façon énergique.)

Battez les blancs d'oeufs en neige ferme. Fouettez la crème en y incorporant la vanille, jusqu'à formation de pics entre les branches du fouet. Mélangez délicatement les blancs en neige et la crème fouettée, avec une spatule. Incorporez ce mélange au chocolat. Répartissez la mousse dans 6 coupes ou verrines.
Réservez 8 heures au réfrigérateur.

Préparez la compotée de framboises.
Dans une poêle, faites cuire à feu vif les framboises et le sucre, pendant 3 à 5 minutes, jusqu'à ce que les fruits soient réduits en une compote épaisse (il doit y avoir encore des morceaux). Laissez refroidir, puis placez au réfrigérateur.

Répartissez la compotée sur les mousses au dernier moment, ajoutez quelques framboises fraîches, saupoudrez de sucre glace et servez avec des biscuits de votre choix.

Note de la cuisinière :
La prochaine fois, j'essaierai avec du chocolat noir, l'alliance chocolat noir-framboises, ça doit être très bon aussi (et peut être moins "douillet" que le chocolat blanc).

Et hop, pour les oreilles :

Repost 0
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 08:00


Voici, à la demande de fidèles lectrices, la recette proposée par Stéphanie (autre fidèle lectrice)...




FLAN DE POTIRON AUX ST JACQUES

        SAUCE CLEMENTINE

  

Pour 6 personnes

 

24 noix de St jacques

800 g de potiron

3 œufs

20cl de crème liquide

Zeste de 2 clémentines

Muscade, sel, poivre

20g de beurre

 

 

Sauce :

2 échalotes

20cl de jus de clémentine

10cl de Noilly Prat

10cl de crème liquide

40g de beurre

 

 

Faire cuire le potiron coupé en cubes 20mn à couvert. Ecraser la pulpe. Incorporer les œufs battus avec la crème liquide, le zeste, une pincée de muscade. Saler et poivrer.

Remplir les moules beurrés et faire cuire les flans 25mn au bain marie dans le four chauffé therm. 6 (180°)

 

Faire suer les échalotes hachées 3mn dans 10g de beurre. Ajouter le Noilly Prat et laisser réduire. Verser le jus de clémentines et la crème puis laisser réduire jusqu’à obtenir une sauce épaisse. Ajouter le beurre, saler et poivrer.

 

Au dernier moment, saisir les St Jacques dans 20g de beurre 2 à 3mn.

 

Démouler les flans, entourer les de St jacques, napper de sauce et servir...



Repost 0
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 08:00

Je me suis dit l'autre jour (eh oui, quelques fois, je me dis des choses à moi même, je suis très spirituelle comme fille), que ma rubrique "cuisine" n'était pas très étoffée (contrairement à moi), et que le seul billet qui la compose devait se sentir bien seul.


J'ai donc dû faire face aux cris de désespoir de ce billet.



Pour lui proposer un copain.


Voici donc une recette, toute simple, toute mignonne, qui épate bien sa galerie (la cuisine, c'est aussi fait pour ça), que j'ai testé, et même retesté.


Pour 4 personnes:

  • 2 magrets de canards
  • 2 poignées de cerises griottes (congelées ou pas)
  • 1 c à soupe de vinaigre balsamique
  • 2 c à soupe de sauce de soja
  • 1 c à soupe de miel liquide
  • 1 pincée de cannelle
  • sel, poivre
  • 4 rectangles de papier alu (20x30cm)

Préchauffez le four à 210°C.

Pratiquez une incision en forme de croix sur le dessus de chaque magret.
Mettez les magrets dans une poële et laissez fondre la graisse pendant 3 à 4 minutes à feu doux. Jetez la graisse et essuyez les magrets avec du papier absorbant.

Emincez-les en tranches de 1 cm d'épaisseur.

Dans un bol, mélangez le vinaigre balsamique, la sauce de soja, le miel et la cannelle. Faites tremper les morceaux de magrets dans ce mélange pendant 5 à 10 minutes.

Répartissez les morceaux de magrets et les griottes dans les papillotes, versez la sauce, salez et poivrez.

Fermez les papillotes avec soin de façon hermétique.

Enfournez et laissez cuire 6 minutes seulement à four très chaud.


Et ça, c'est toujours Charlie Winston (pour vous faire patienter, en attendant la sortie de son album, le 26 janvier 2009).
L'extrait : "My life as a duck", complètement assorti à mon billet.


Moi je vous le dis, on est fait pour s'entendre.

S'il veut m'épouser, je dis oui.

Barack O. et Marcel R. sont déjà pris, et je ne suis pas une briseuse de ménages.



Repost 0
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 08:00

   J'inaugure aujourd'hui une nouvelle rubrique, qui s'appelera "Cuisine".

 

Rien d'original me direz-vous...mais quelques fois, il  n'y a pas de quoi être original, au risque de friser le ridicule.

 

Ne vous y méprenez pas non plus, je ne suis pas encore certifiée "parfait cordon bleu", mais je (re)découvre le plaisir de cuisiner, et de préparer de bons petits plats.

 

Mon coup de coeur du jour se dirige, vers un livre de recettes, baptisé "Moelleux et Coeurs coulants".

 

Rien que le titre met les papilles en joie (en tous cas les miennes).

 

On y trouve des recettes faciles, destinées à terminer un repas (ou simplement à préparer un goûter) sur une note sucrée, douce, et totalement régressive.

 

Parce que l'on y retrouve les plaisirs de l'enfance, les odeurs et les textures chères à cette époque.

 

Je suis par moment, totalement régressive, je le sais, et ça me va bien.

 

Et pour ceusses et celles qui me connaissent, le titre de ce livre me convient parfaitement, puisque moi aussi je suis moelleuse, avec un coeur qui dégouline...

 

Je n'ai pas encore testé une recette de cet ouvrage (j'ai tendance à empiler les livres de recettes, pour les réaliser un jour).

 

Mais promis, quand j'aurai franchi le cap, je vous en reparlerai (et accessoirement vous ferai saliver).


Moi, rien que Brian Ferry, j'en saliverais.... alors, les moelleux aux coeurs coulants, en écoutant Brian Ferry....je vous dis pas!

 


Découvrez Bryan Ferry!

 

 

Repost 0

Présentation

Recherche

Archives

Catégories