Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 08:00



         Le mot du jour est : abnégation.




Définition
: nom féminin signifiant sacrifice de son intérêt, renoncement.

Synonymes :  désintéressement, dévouement, générosité.

L'abnégation est une valeur morale à mon sens, une vertu.

Nous connaissons tous des êtres qui possèdent ce trait de caractère, qui est une qualité.

Mais je crois que nous en connaissons davantage qui en sont dépourvus.

Parce que l'on vit dans une société qui nous encourage sans doute à pratiquer l'égoïsme, et faire preuve d'abnégation, n'est pas très tendance, à moins de s'appeler Soeur Emmanuelle.

Ce qui reste une exception, je vous l'accorde.

Mais si nous faisions, à notre niveau, dans notre petit monde, un peu plus la pratique de cette vertu, nous n'en serions pas plus riches, extérieurement j'entends.

Mais plus riches, à l'intérieur, au dedans de nous-mêmes.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

cannelle56 24/04/2009 17:59

bonjour , je viens de voir ton texte sur le forum et cela m'a donne envie de voir ton blog et de te laisser un commentaire...d'autant que l'article que tu as fait mérite d'être lu , relu et surtout entendu... merci , bonne soirée

Véro 25/04/2009 09:02


@ cannelle56 : merci pour ta visite!
Je te rassure, mes articles ne sont pas toujours aussi moralistes!
Je fais la part belle ici, à un peu de dérision et d'humour! :)


Fancri 24/04/2009 17:21

Sous FF je te souhaite un bon WE!

Over FAQ 24/04/2009 16:40

Je suis sur IE8, et je poste un commentaire sur ce blog par abnégation.

Gabrielle 24/04/2009 09:25

Alors déjà que ce soit un nom féminin ne m'étonne pas, vu que lorsqu'on lit toute la littérature du moyen-âge au 19e siècle, on s'aperçoit que ce mot sert à véhiculer le sacrifice volontaire de soi-même.. SURTOUT des femmes, érigé en vertu première pour ces dernières à longueur de temps, il induit une notion de sacrifice que j'exècre.

Toute ma vie j'ai entendu pleurniché ma mère qui prétendait "s'être sacrifiée" pour mon frère et moi et jouait constamment sur la culpabilisation...

En tant que femme qui partage la vie depuis vingt ans avec un homme, et qui, vous vous en doutez à mon prénom, a été élevée dans la foi catholique : l'abnégation, on me l'a servie plus souvent qu'à mon tour ... Je l'ai même "pratiquée".

Il a été le mot-valise judéo-chrétien idéal pour faire passer toutes les conneries possibles sans possibilité de remise en cause. Ok je simplifie ! Parce qu'il y a des professions dans lesquelles des gens ont fait ou font leur : boulot/le "bien"/ avec abnégation : des médecins, des curés de paroisse, des soeurs, des syndicalistes, des politiciens, des hommes et des femmes comme vous et moi qui ont un idéal. Mais dans ce cas alors je préfère de beaucoup les mots DÉVOUEMENT et DÉSINTÉRESSEMENT.

25/04/2009 09:01



@ Gabrielle: je te comprends tout à fait. Moi aussi, j'ai "baigné" dans une éducation judéo-chrétienne, et même si quelques fois, je m'interroge, je suis assez contente des valeurs qui m'ont été
enseignées.


Ces valeurs, plutôt morales que religieuses, font partie de ma vie, maintenant.


Alors, quand je parle d'abnégation, le mot est sans doute fort, mais je pense qu'un peu de dévouement et de désinteressement dans notre quotidien, cela nous "allégerait" sans doute...


Je suis toujours surprise des personnes qui agissent uniquement dans leurs intérêts, certes il faut parfois se montrer un peu égoïste, ne pas se freiner devant certains plaisirs, mais quand notre
propre intérêt empiète sur l'intérêt de l'autre, ou simplement si cela lui fait du mal, j'aime bien l'idée qu'avoir une certaine grandeur d'âme ne nuit pas.


Ni à l'autre, ni à soi même.



stephanie 24/04/2009 09:05

Ce billet d'aujourd'hui me rappelle un film que j'ai vu il y a longtemps " un monde meilleur" où un jeune garçon de 12 ans imaginait une chaîne d'entraide pour rendre le monde meilleur.
Un individu commençait par aider 3 personnes puis ses 3 personnes devaient faire de même à leur tour et ainsi de suite.
Voilà avec un peu d'abnégation autour de nous... rendrions nous le monde meilleur???

Véro 25/04/2009 09:04


Je ne connais pas le film dont tu parles, mais en tant que grande rêveuse, je suis sûre qu'il m'aurait plu...:)
Rendre le monde meilleur est un sacré challenge, si l'on se contentait de faire preuve d'un peu d'abnégation dans notre quotidien, avec notre entourage personnel et professionnel, je crois que ce
serait déjà bien!
Je ne parle pas pour toi, je connais tes qualités, et l'intérêt que tu portes aux autres, et ça, c'est déjà une chouette qualité! :)


Présentation

Recherche

Archives

Catégories