Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 17:51

 

Salut la compagnie,

 

J'avais fait le voeu de revenir ici, pour échanger avec vous de nouveau il y a quelques semaines.

 

Pas de bol Anatole, j'ai d'abord subi une panne venant de chez Orange, et vous vous doutez bien que ce n'est pas aisé de rétablir tout ça, d'autant plus qu'un technicien qui doit passer entre 13h et 18h quand vous êtes au travail, c'est chaud patate.

 

Panne résolue, j'ai enchainé avec de nouveaux soucis familiaux importants : hospitalisation de ma maman, et tout le stress qui va avec.

 

Je ne viens pas ici pour larmoyer plus que de raison, je peux le faire à loisir chez moi, les baisses de moral et d'énergie suivent de tels acoups et je peux chouiner sans me montrer.

 

Je reviendrai quand je le pourrai.

 

Je vous embrasse.

12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 08:00

 

 

Ca y est, le grand et joli Chris Martin et sa bande sortent un nouvel album, le 19 mai prochain (Ghost stories).

Nous en avons déjà eu un aperçu avec deux singles qui sont sorti "magic" et "a sky full of stars".

 

Je sais, on va me dire que Coldplay c'est toujours un peu pareil.

 

Justement, comme j'aime depuis le début, vu que c'est (quasi) toujours la même chose (quoique), et bien je continue d'aimer.

 

Ils donnent un concert (unique en France) le 28 mai prochain au Casino de Paris (je déplie mes oreilles en écoutant RTL2 qui fait gagner des places)(on peut toujours rêver).

 

Il y aura (pour l'instant) que 4 autres dates de concert dans le monde, autant vous dire que je vais me ruer pour acheter le DVD du concert quand il sortira (j'ai déjà regardé à maintes reprises celui de 2012).

 

Et puis cette année, le groupe a lancé une chasse aux trésors pour faire découvrir les paroles de ses chansons.

 

En tout, 9 textes ont été cachés dans des livres aux histoires de fantômes dispersés dans 9 bibliothèques dans le monde.

 

Les premières paroles ont été trouvées à Mexico, dans un exemplaire du "Chant de Noël" de Dickens.

 

Les paroles de "always on my head" étaient cachées à Helsinki, au milieu d'un ouvrage de l'auteur Clive Barker.

 

Les paroles de "true love", retrouvées à Barcelone étaient accompagnées d'un bonus de taille : sésame pour assister au concert à Londres, voyage offert.

 

Voilà, vous savez à peu près tout.

 

Ah bon, peut être pas que Chris Martin et Gwyneth Paltrow se sont séparés (la nouvelle vie de Gwyneth qui veut nous faire croire qu'elle pete des bulles de savons parfumés à la rose, a certainement du contribuer à leur éloignement).

 

Allez hop, c'est par ici que ça se passe:

 

 

9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 08:00

 

 

Il y a quelques temps, j'ai lu ce livre d'Hélène Grémillon, qui apparaissait en bonne position sur les étals des librairies, et parce que ici où là, on en parlait beaucoup.

 

Il faut dire que ce livre a obtenu 5 prix littéraires et été traduit en 18 langues.

J'ai été très touchée par ce livre, comme beaucoup.

 

Parce qu'il traite de la quête de ces origines, des secrets de famille et des non-dits, qui sont des véritables poisons.

 

Franchement, si vous ne l'avez pas lu, je vous le recommande; ça se lit bien, on a hâte de connaitre la suite, et l'on éprouve beaucoup de sentiments : de la compassion, de la colère, du dégoût, de l'empathie.

 

Le début de l'histoire :

"Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d’abord à une erreur mais les lettres continuent d’arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés.

Peu à peu, Camille comprend qu’elle n’est pas étrangère au terrible secret que cette correspondance renferme. Dans ce premier roman sur fond de Seconde Guerre mondiale, Hélène Grémillon mêle de main de maître récit historique et suspens psychologique".

 

Hélène Grémillon:

Elle est née en 1977, "Le confident" est son 1er premier roman.

Elle est également l'épouse de Julien Clerc (femmes, je vous aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiime) (que la vie est injuste).

6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 08:00

 

Rien de tel que de redémarrer une nouvelle aventure en musique.

 

Elle m'accompagne tous les jours, je ne peux vivre sans elle (et des fois je chante toute seule) (je ne suis pas folle vous savez).

 

J'ai beaucoup aimé ce titre, un peu bizarre au début, surtout au niveau de la voix, et quand j'entends ce titre à la radio, je me dis "tiens, voilà mes copains!"

 

 

Le voici:

Milky Chance est un duo allemand (ça se voit pas comme ça)

Vous en pensez quoi?

30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 08:00

 

Salut la compagnie,

 

Blogueuse n'étant pas mon métier, j'ai ouvert ce blog il y a déjà pas mal de temps, pour livrer mes coups de coeur, mes coups de gueule, sans aucune prétention.

 

Je n'ai rien publié depuis le mois de novembre 2013 pour différentes raisons, manque de temps, manque d'inspiration, manque de motivation, grosse fatigue, etc...

 

Non pas que je mettais de l'espoir dans l'ouverture de ce blog à recevoir beaucoup de messages (mais quand même), j'ai plutot été envahie d'une certaine forme de lassitude, et débordée par pas mal de soucis familiaux, cela m'a coupé un peu les pattes (je vous rassure, je suis toujours aussi grande).

 

Et puis depuis quelques semaines, l'envie est revenue (comme quoi, toujours garder le cap, la tête haute, et faire front en courbant l'échine, en attendant que l'orage passe).

 

J'ai quelques idées de billets en tête (toujours dans la même veine), et le printemps me donne aussi un peu plus d'énergie pour échanger avec vous.

 

Il faut croire que l'hiver m'encourage à hiberner un peu, et que je sors peu à peu de ma tannière.

 

J'ai été touchée par les messages que j'ai reçus (ici ou sur ma boite mail), surtout par des personnes que je ne connais pas dans la vraie vie (quelques fois dans la vraie vie, on est déçu).

 

Merci pour ça.

 

Durant cette période d'absence, j'ai continué de lire, d'aller au cinéma, d'apporter du soutien à des personnes proches, d'aller voir ma coiffeuse, de passer du temps sur twitter, de regarder la télé, de tester des produits, etc...

 

Donc, je remets la machine en route, et j'espère vous retrouver fidèles aux rendez-vous (il me tarde de vous lire, mes petits choux).

Redémarrage en douceur
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 08:00

Salut les ami(e)s,

Après plusieurs mois d'absence ici, je reviens.

 

Pour partager avec vous, mes coups de cœur et mes coups de gueule.

 

Du lourd et du léger, du gai et du triste, bref de la vraie vie.

 

J'en profite pour remercier chaleureusement celles et ceux qui se sont manifestés pendant ce temps de silence; y a pas à dire, sentir que l'on existe, ça fait du bien.

 

A bientôt.

6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 08:00

 

d'Harold Fry arriva le mardi...

 

 


Harold Fry est bouleversé par la lettre qu'il reçoit de Queenie Hennessy, une ancienne amie qui lui annonce qu'elle va mourir.
Alors que sa femme, Maureen, s'affaire à l'étage, indifférente à ce qui peut bien arriver à son mari, Harold quitte la maison pour poster sa réponse.

Mais il passe devant la boîte aux lettres sans s'arrêter, continue jusqu au bureau de poste, sort de la ville et part durant quatre-vingt-sept jours, parcourant plus de mille kilomètres à pied, du sud de l'Angleterre à la frontière écossaise.
Car tout ce qu'Harold sait, c'est qu'il doit continuer à marcher.
Pour Queenie.
Pour son épouse Maureen.
Pour son fils David.
Pour nous tous.


 

Quand j'ai acheté ce livre, pour compléter ma pile de livres de l'été, je ne m'attendais pas à ça.

Je ne m'attendais pas à être touchée à ce point par l'histoire.

Tout au long de son parcours, Harold fait rencontres qui le marquent, et qui semblent pourtant si loin de sa vie d'avant son départ.

Ces rencontres lui permettent de se reveler à lui même, de réfléchir sur sa condition et ses habitudes.

La fatigue, la solitude, la souffrance (surtout pour ses pieds mal chaussés) le font avancer sur son propre cheminement personnel.

En terminant ce livre, je me suis dit qu'il peut y avoir des déclencheurs dans notre propre vie, qui nous font prendre des décisions, comme Harold, qui décide spontanément de marcher des centaines de kilomètres, tant le fait de revoir cette ancienne amie mourante lui tient à coeur, et il y met le prix.

Cette toute cette dimension humaine, qui nous dépasse parfois et nous sort de nos sentiers, qui me fascine.

 

Je vous recommande chaudement la lecture de ce livre, c'est touchant et Harold est un personnage terriblement attachant.

 

Rachel Joyce:

 

Rachel Joyce est un auteur britannique. Elle a écrit des pièces pour BBC Radio Four, et a remporté conjointement l'édition 2007 Award Tinniswood.

Son premier roman, Le Pélérinage susceptible de Harold Fry (livre dont je vous parle), était sur ​​la liste longue pour le Man Booker Priza 2012.

En Décembre 2012, elle a reçu le «New Writer of the Year» décerné par les Prix nationaux du livre pour le roman Le Pèlerinage susceptible de Harold Fry

Son deuxième roman, Parfait , a été publié le 4 Juillet 2013, acclamé par la critique.

Elle vit dans le Gloucestershire, avec son mari et ses quatre enfants.

 

 

4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 08:00

 

Rien de tel, en ce lundi matin, d'une musique bien entrainante, toute jolie, pour vous réveiller et vous remettre de bon pied pour affronter les journées plus courtes et plus fraiches.

 

Allez, c'est par là:

 

2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 08:00

 

 

 

Il y a quelques jours, je reçois un mail d'une gentille fille, qui commente ici régulièrement.

 

Bonne surprise, elle m'annonçait sa présence à Besançon, dans sa famille et me proposait de nous rencontrer, POUR DE VRAI (IRL pour les bilingues).

 

J'étais évidemment partante, tant cela m'intriguait de mettre un visage sur une personne qui laisse des petits mots très sympas ici.

 

Elle s'appelle Martine.

 

Rendez-vous pris pour un apéro en ville, je la retrouve dans une brasserie, elle était accompagnée de son mari.

 

Nous avons passé un très bon moment, avec une heure d'apéro qui a largement débordée (on avait de quoi se désaltérer, tout allait bien).

 

Je suis rentrée en me disant que j'avais fait une très belle rencontre; que finalement nos échanges par mon blog qui me laissaient entrevoir une personne attentionnée, généreuse et joyeuse se confirmaient dans le réel.

 

A l'heure où vous lirez ce billet, elle sera rentrée chez elle, à la Réunion (la veinarde, hein?), et j'espère bien que nous continuerons à échanger, à nous rencontrer quand elle rendra visite à ses parents.

(Photo de la Réunion, pour vous faire saliver).

 

Et surtout qu'elle aura, ainsi que son mari, toujours ce regard bienveillant et rempli de bonté.

 

 

30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 08:00

 

Vendredi dernier, je suis allée au ciné avec une copine, et pour le coup, je n'ai pas fermé l'œil de toute la séance! (pourtant j'étais grave fatiguée, à en juger le nombre de fois où j'ai baillé sur le chemin du retour).

 

Je suis allée voir le cœur des hommes 3; j'avais déjà vu les deux premiers opus, et ce 3e numéro me tentait sérieusement (vous ai-je dis que Marc Lavoine me fait beaucoup d'effet?)

 

 

Que dire de ce film?

Pas grand chose de très inattendu, à part la présence d'Eric Elmosnino qui remplace Gérard Darmon (qui a priori s'est fâché avec le réalisateur); Eric Elmosnino, que je connaissais peu, m'a fait très bonne impression.

 

J'ai regardé ces tranches de vie avec grand plaisir, et parfois quelques éclats de rire, parce qu'il y a toujours une réplique qui arrive au bon moment ("qu'est ce qu'elles ont morflé les spice girls?").

 

 

Et pis, cela nous ramène aux aléas de la vie, au bout de 5 ou 10 ans; les enfants grandissent, les corps vieillissent, les maladies se pointent, les familles se recomposent, etc...

 

Ceci dit, Marc Lavoine est toujours aussi beau gosse (même s'il a peu trop minci à mon goût) (mais comment fait-il à 50 ans pour que la vie épargne ainsi son physique?) (une hygiène de vie, de l'amour à gogo, etc..???).

 

Donc, si vous voulez passer un bon moment de détente, entre moments d'émotions ou de sourires, allez-y.

 

Sinon, vous pouvez attendre qu'il soit sorti en DVD (ou en VOD), cela peut très bien faire un bon film du dimanche soir (avec plateau télé).

 

Présentation

Recherche

Archives

Catégories