Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 08:00

 

 

Salut les gens,

 

Faut que je vous parle d'une question existentielle.

 

Les poils sur les pattes.

 

Parce que pour toute bonne fille qui se respecte, la quête de la jambe lisse et douce est récurrente.

 

J'avais pris l'habitude de me rendre régulièrement chez l'esthéticienne, pour procéder à un arrachage en bonne et due forme du poil disgracieux.

 

Incapable, faute de temps, de programmer un rendez-vous, j'avais choisi un institut où l'on peut faire ses petites affaires, quand on le souhaite.

 

Cela me convenait tout à fait.

 

Et pis, prise dans un tourbillon ne me laissant pas beaucoup de temps pour chouchouter mes gambettes, j'ai décidé de tenter l'épilation à domicile, faite par mes petites mains.

 

Je me connais, les trucs trop fastidieux allaient vite me gonfler.

 

Du coup, comme un chien errant dans les allées d'une grande surface, je me suis rabattue sur des bandes de cire prêtes à l'emploi : pas de temps de chauffe, et d'étalage de cire à la spatule.

 

 

 

Hop, on chauffe les bandes entre ses mains, on applique et on arrache.

 

Et le résultat est très probant (faut dire qu'à force d'aller faire arracher mes poils chez l'esthéticienne, ils sont moins nombreux).

 

Donc, je vous recommande ce genre de procédé, facile, pratique, et peu couteux.

 

Surtout qu'on peut le faire à 22h, sur son canapé, devant la télé (j'ai essayé mercredi soir, juste sur une demi jambe, l'autre est encore poilue, elle attendra).

Repost 0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 08:00

 

 

Je me suis réveillée ce matin,

 

J'ai levé les bras, et CRAC !

J'ai plié les genoux, et CRAC !

 

J'ai tourné le cou, et CRAC !

 

Alors, j'en suis venue à la conclusion suivante :
Nous ne sommes pas vieilles.

   

Nous sommes CRAQUANTES !
Et ça me fait bien plaisir !.

Repost 0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 08:00

 

 

Sur mon lieu de travail, est installée une personne, depuis quelques semaines, qui pratique le coaching.

 

Au départ, je suis toujours un peu sceptique sur ce genre de pratique, parce que dans ce domaine, il y a souvent à boire et à manger.

 

Cette personne n'a pour autant jamais exercé une quelconque pression, pour que je m'offre services (payants bien sûr).

 

Pour autant, au détour de nos échanges polis et sympathiques, par quelques phrases fort appropriées, elle a su me faire passer quelques messages.

 

 

 

Elle m'a expliqué en quoi consiste son travail, qui n'est pas un travail tourné vers la psychiatrie (un retour en arrière sur soi), au contraire, elle oriente ses clients vers l'avenir, en essayant de les accompagner dans leurs démarches, et en les aidant à s'appuyer sur leurs points forts.

 

Hier, pendant la pause déjeuner, alors que j'allais vérifier si la salle de réunion au bout du couloir était suffisamment chauffée pour une réunion en fin d'après-midi, nous avons discuté quelques instants.

 

Et de fil en aiguille, elle a prononcé une phrase qui m'a interpellé : savoir s'appuyer sur ses alliés.

 

Cela m'a fait réfléchir.

 

Dans mon entourage proche, je ne peux pas dire que j'ai beaucoup d'alliés, je suis plutôt la personne "ressource" sur laquelle on s'appuie, et qui apparemment n'a pas besoin d'être épaulée.

 

Néanmoins  j'ai besoin, comme tout le monde de pouvoir m'appuyer sur les autres, et j'ai la chance d'avoir quelques ami(e)s sur qui je peux compter, et qui sont véritablement des alliés.

 

Ce sont des personnes qui se préocuppent de moi, à qui je peux demander des conseils, avec qui je peux partager mes joies et mes peines. (la plupart du temps, on rigole).

 

Je ne les nommerai pas ici, mais je sais que si elles lisent ce billet, elles se reconnaitront.

 

 

Repost 0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 08:00
 
C'est mercredi.
 
Alors un petit air de musique, tout sympa (et sans prétention).
 
Repost 0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 08:00

 

 

C'est lundi.

 

Alors pour bien démarrer la semaine, je vous propose une petite vidéo rigolote, que j'adore.

 

Je l'ai découvert ces derniers jours, et franchement, c'est très amusant:

 

 

http://i.imgur.com/1UTK8.gif

 

 

Have fun, ans keep the face.

 

Repost 0
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 08:00

 

 

Cela fait un moment que je ne vous ai pas parlé de livre.

 

Pourtant, je lis toujours, rassurez-vous.

 

Dernier coup de coeur :

 

 

C'est un recueil de nouvelles, il a d'ailleurs obtenu le Goncourt de la Nouvelle en 2010.

 

Quel rapport entre une femme qui empoisonne ses maris successifs et un président de la République amoureux ?

Quel lien entre un simple marin honnête et un escroc international vendant des bondieuseries usinées en Chine ?

Par quel miracle, une image de sainte Rita, patronne des causes désespérées, devient-elle le guide mystérieux de leurs existences ?

Tous ces héros ont eu la possibilité de se racheter, de préférer la lumière à l'ombre.

À chacun, un jour, la rédemption a été offerte.

Certains l’ont reçue, d’autres l’ont refusée, quelques uns ne se sont aperçus de rien.

Quatre histoires liées entre elles. Quatre histoires qui traversent l'ordinaire et l'extraordinaire de toute vie.

Quatre histoires qui creusent cette question : sommes-nous libres ou subissons-nous un destin ? Pouvons-nous changer ?

Suivi du journal tenu par Eric-Emmanuel Schmitt durant l'écriture, Concerto à la mémoire d’un ange s’inscrit dans la lignée d’Odette Toulemonde et La Rêveuse d’Ostende.            

 

J'aime beaucoup cet auteur, et ce livre se termine par le journal teu par Eric-Emmanuel Schmitt durant l'écriture; c'est assez troublant, et l'on se rend compte que dans son cas, losqu'il a une idée d'écriture, cela tourne à l'obsession et son humeur absorbe celle du personnage.

 

Eric Emmanuel Schmitt:

 

       

 

Éric-Emmanuel Schmitt, né le 28 mars 1960, est un dramaturge, nouvelliste, romancier et réalisateur franco-belge.

 

Repost 0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 08:00


Aujourd'hui, je voudrais vous parler d'une petite trouvaille.

 

Et même plus.

 

Un truc sympa, abordable, et qui fait son effet.

 

J'essplique:

 

J'ai eu des échantillons de la nouvelle BB cream de l'Oréal, dans des magazines féminins (oui, tu sais, ceux où il y a des grosses pages de pubs cartonnées, qui t'empêchent de feuilleter tranquillement, ça te ramène TOUJOURS au même endroit).

 

J'ai été séduite par le truc; pourtant au départ c'était pas gagné : une crème fluide, blanche, avec des points noirs dedans...

 

 

 

En fait la crème, lorsqu'on l'applique, se fond avec la couleur de la peau, et le rendu est étonnant!

 

Déjà, le 1er jour, j'ai oublié de mettre de l'anti-cernes, c'est pour te dire comme elle m'allait bien (par rapport à ma mine de poisson crevé, je veux dire).

 

Du coup, j'en ai acheté un tube (comptez une quinzaine d'euros).

 

Et depuis, j'en mets tous les jours.

 

C'est moins couvrant qu'un fond de teint, en gros cela ira très bien l'été où je veux un teint unifié, mais je veux quand même pouvoir sourire sans que le platre se dessèche de trop sur mes joues.

 

Mardi, en déplacement professionnel dans le Jura, on me demandé si je revenais de vacances, tellement j'avais bonne mine.

 

Hum.

 

Dire que je suis sur les rotules, et lessivée serait plus approprié, mais si on me complimente quand même, je prends.

 

Hier, faisant quelques courses au supermarché, je croise une personne que je connais (simple connaissance, mais la dame est sympathique), elle me dit que j'ai très bonne mine.

 

Pourtant j'étais à deux doigts de me coucher sur le tapis roulant de la caisse, tellement la position horizontale me fait de l'oeil, proportionnelle à ma fatigue du moment (beaucoup de travail depuis des semaines, et le changement de saison, ça me travaille) (manque plus que le changement d'heure, et je frôle le burn-out).

 

Brèfle.

 

Tout ça pour dire que la BB cream de l'Oréal est très bien (mieux que la Garnier), et que je vous la recommande (y a que deux couleurs, dommage) (pour info, j'ai pris peau claire).

 

Et maintenant, à tous ceux (et celles, je ne suis pas sectaire), qui me diront que j'ai bonne mine, je me contenterai de sourire et dire merci, au lieu d'avouer mon secret de beauté (je l'ai fait auprès de la dame du supermarché) (j'étais à deux doigts d'aller lui en acheter un tube) (je ne suis pas folle, vous savez) (j'ai bon coeur).

 

Repost 0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 08:00

 

 

Bon, ça y est les enfants, je suis de retour.

 

Avec un ordi nettoyé, et protégé contre les attaques (quoique, aucun antivirus n'est fiable à 100%, parait-il).

 

Me revoilà, connectée virtuellement avec le monde entier.

 

Je profite de ce billet pour vous parler d'un dernier coup de coeur.

 

 

 

Il s'agit de l'émission : "The Voice", diffusée sur TF1 le samedi soir (pourtant TF1, c'est pas trop ma tasse de thé).

 

 

Je pense que vous avez eu un aperçu de cette émission, si vous ne l'avez pas suivi vous mêmes.

 

 

C'est une émission très agréable, où pour une fois, les personnes ne sont jugées que sur leur voix (et pas le physique, j'adhère complétement à ce concept).

 

J'ai déjà eu quelques coups de coeur, pour ne pas dire les poils qui dressent (comme dirait Florent Pagny).

 

Voici mes coups de coeur masculins:

 

J'adore Bruce, que j'envisage d'épouser rapidement.

 

J'adore Jhony (plus pour sa voix que son physique), mais je ne peux pas épouser deux garçons à la fois, désolée.

 

 

 

Le seul bémol, c'est que pour les 4 premières diffusions, les coachs sont tous habillés de la même façon.

 

4 samedis soir à porter les mêmes vêtements, c'est pas terrible quand même (la robe en cuir de Jenifer devait sérieusement lui coller à la peau, beurk).

 

Maintenant, cela va être les battles (j'ai rien compris au truc, sont pas très clairs chez TF1....feraient mieux d'expliquer les choses) (où c'est moi qui suis sotte)(je préfère la 1ere solution).

 

Bon mardi, les amis.

 

 

Repost 0
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 08:00

 

 

 

 

Juste un petit billet, pour vous dire qu'après le mystère du placard glouton, mon ordinateur personnel a subi la foudre.

 

Ou plutôt un vilain virus (oui je sais, j'ai bien un anti-virus, mais le biniou n'est jamais fiable à 100%).

 

Du coup, je l'ai emmené chez un docteur des ordinateurs, pour le soigner.

 

J'ose espérer que cela ne prendra pas trop de temps, et qu'il me reviendra, rétabli.

 

On n'est jamais tranquille bien longtemps, je vous le dis.


 

A bientôt pour de prochaines aventures!

 

PS : au pire, s'il venait à déceder complètement, j'ai déjà une idée : m'offrir un Ipad (ben tiens).

Repost 0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 08:00

 

Faut que je vous raconte.

 

Il se passe des choses bizarres chez moi.

 

Depuis le mois d'octobre, j'ai perdu un gilet long, gris, que j'affectionnais particulièrement.

 

D'habitude, il se range dans une penderie, dans un placard encastré dans un mur, avec des portes coulissantes (vous voyez ou faut que je donne plus de détails?).

 

Bon, j'ai retourné le ciel et la terre pour retrouver ce gilet (suis même allée jusqu'à pousser une investigation dans la voiture de mon chef, pensant l'avoir laissé lors d'un déplacement professionnel) (et pas à l'issue de débats endiablés dans sa voiture, ne soyez pas vicieux).

 

Pas de gilet nulle part.

 

J'essaie de l'oublier (certains n'arrivent pas à oublier leurs chiens morts, en mettant des photos de la bête sur leur table de nuit, chacun ses tristesses).

 

Et cette semaine, je décide un matin, de mettre une tunique bleue (j'en ai plusieurs, j'adore cette couleur).

 

J'ai tout retourné dans mon placard, enlevé les cintres, examiné scrupuleusement chaque pièce, je ne la retrouve pas.

 

La chienlit.

 

Parce que là, inutile de l'avoir oublié quelque part comme mon gilet gris, je me serais retrouvée à poil (et m'en serait rendue compte, certainement).

 

C'est donc le mystère du placard glouton.

 

 

Je vois que ça.

 

A moins qu'elle ne se soit décidée d'aller retrouver mon gilet gris, tellement son chagrin était immense (je commence à penser que les objets ont une âme) (appelez les blouses blanches).

 

Cela me turlupine quand même, de perdre des vêtements comme ça.

 

C'est très nouveau pour moi, et je redoute que ma capacité intellectuelle ne soit plus ce qu'elle était.

 

Ou alors que mon placard a des moeurs très douteuses.

 

Repost 0

Présentation

Recherche

Archives

Catégories